Visite d'État: «L'apport des Portugais au Luxembourg est énorme»
Publié

Visite d'État«L'apport des Portugais au Luxembourg est énorme»

LUXEMBOURG – Le Grand-Duc Henri s'est exprimé mercredi, aux côtés du président portugais, à l'occasion de la visite d'État à Lisbonne.

par
Joseph Gaulier
(Envoyé spécial à Lisbonne)
1 / 28

SIP

SIP

SIP

Le Grand-Duc Henri et le président portugais, Marcelo Rebelo de Sousa, ont témoigné de leur amitié, mercredi, à l'occasion de la visite d'État à Lisbonne. «C'est un énorme plaisir pour mon épouse et moi-même d'être ici», a indiqué le chef d'État luxembourgeois devant la presse. Il reconnaît avoir «dérogé» à une règle qui «interdit presque au Grand-Duc, pendant son règne, d'effectuer deux visites d'État dans le même pays». Cette visite, après celle de 2010, témoignerait donc de la relation privilégiée entre les deux pays.

«Au-delà de l'amitié entre nos deux peuples, il y a une amitié entre les chefs d'État», a tenu à faire savoir Marcelo Rebelo de Sousa, qui s'est exprimé en portugais puis dans un français impeccable lors de cette cérémonie protocolaire au Palais de Belém, sa résidence officielle. «Cela fait déjà douze ans que vous êtes venus, Monseigneur, mais cela ne se voit pas lorsque l'on vous regarde», a complimenté le Portugais, ce qui a fait sourire l'intéressé. «Nous vivons un contexte de guerre [en Ukraine] et cette visite est une visite de paix», a-t-il ensuite développé.

Cérémonies protocolaires

Les deux chefs d'État ont souligné l'importance de la communauté portugaise au Luxembourg. «Ce sont des vies qui ont marqué le Luxembourg, mais aussi le Portugal. Ils font du Luxembourg un pays plus riche et plus fort», selon M. Rebelo de Sousa. «L'apport des Portugais au Luxembourg est énorme», a renchéri le souverain luxembourgeois. «Nous retrouvons des Portugais à des postes élevés», a précisé celui qui a cité comme exemple Félix Braz, ancien ministre de la Justice.

Le début de la journée de mercredi avait été marqué par une série de cérémonies protocolaires. Le couple grand-ducal est arrivé vers 11h, au monastère des Hiéronymites. Le Grand-Duc et la Grande-Duchesse avaient été accueillis par Marcelo Rebelo de Sousa, au son des deux hymnes interprétés par des musiciens militaires. Les quatre ministres luxembourgeois participant à cette visite d'État (Jean Asselborn, Corinne Cahen, Franz Fayot et Yuriko Backes) étaient déjà présents à la tribune, aux côtés de leurs homologues lusitaniens. Au-delà des marques d'amitié, de nombreuses réunions de travail rythment cet événement très cadré.

7 commentaires