L'argent de la drogue au Luxembourg depuis 20 ans

Publié

L'argent de la drogue au Luxembourg depuis 20 ans

LUXEMBOURG - Depuis
20 ans, de l'argent lié à Pablo Escobar dort bien au chaud au Luxembourg. Parce que les États-Unis
ne le réclament pas.

BGL BNP Paribas confirme en partie les informations du Spiegel. De l'argent dort bien depuis 20 ans sur des comptes qui seraient liés au cartel de Medellin, l'organisation du narcotrafiquant Pablo Escobar. «Mais c'est une histoire ancienne», souligne Jean-louis Margues, secrétaire général de la banque. «En cas de soupçons, il existe une procédure qui oblige les banques à collaborer avec les autorités. C'est ce que nous avons fait», indique le banquier qui précise que la BGL n'est pas la seule concernée.

L'affaire date en fait de fin 1989. Les autorités judiciaires luxembourgeoises ont reçu une demande de leurs homologues américains pour bloquer certains comptes soupçonnés d'être liés au cartel de Medellin. Et depuis plus rien, indique Jean-Paul Frising, procureur d'État adjoint. Les États-Unis n'ont jamais relancé le dossier.

«L'argent est saisi, il ne peut pas être manipulé», note Jean-Paul Frising «mais de notre côté les choses s'arrêtent là tant que nous n'avons pas d'indication des autorités américaines». La mort du narcotrafiquant en décembre 1993 a peut-être diminué leur intérêt pour cette affaire. La somme, estimée à environ trois millions d'euros par le Speigel, pourrait dormir longtemps.

Linda Cortey

Ton opinion