Coupe Davis – L'Argentine refroidit la Belgique
Publié

Coupe DavisL'Argentine refroidit la Belgique

L'Argentine mène 2 à 1 face à la Belgique en demi-finale de la Coupe Davis après la victoire de Carlos Berlocq et Leonardo Mayer sur la paire Steve Darcis/Ruben Bemelmans.

L'Argentine est devant.

L'Argentine est devant.

AFP/John Thys

Les Argentins ont dominé le double de la tête et des épaules, 6-2, 7-6 (7/2), 5-7, 7-6 (7/5), excellant dans l'exercice des retours de service. Berlocq et Mayer ont refroidi les Belges dès les premiers échanges, paraissant beaucoup plus complémentaires et surtout «plus agressifs», a reconnu le capitaine belge Johan Van Herck. Ce succès argentin place les hommes de Daniel Orsanic sur la voie de la finale. «Il est clair que notre situation est compliquée», a reconnu Van Herck. «Mais notre leader David Goffin est en forme et devrait nous remettre dans le match (dimanche)».

Goffin, 15e mondial, affrontera Mayer en ouverture de la dernière journée dimanche. Le Belge sera opposé à un adversaire forcément plus fatigué que lui, Mayer ayant joué vendredi et samedi deux matches d'environ quatre heures. Lors des simples de vendredi, Goffin avait battu Federico Delbonis (N.65) en trois sets 7-5, 7-6 (7/3), 6-3. Leonardo Mayer (N.39) avait égalisé en battant Steve Darcis (N.64) en quatre manches 7-6 (7/5), 7-6 (7/1), 4-6, 6-3.

Vendredi:
David Goffin (BEL/N.15) bat Federico Delbonis (ARG/N.65) 7-5, 7-6 (7-3) 6-3 Leonardo Mayer (ARG/N.39) bat Steve Darcis (BEL/N.64) 7-6 (7/5), 7-6 (7/1), 4-6, 6-3

Samedi:
Carlos Berlocq/Leonardo Mayer (ARG) battent Ruben Bemelmans/Steve Darcis (BEL) 6-2, 7-6 (7/2), 5-7, 7-6 (7/5)

Dimanche:
David Goffin (BEL/N°15) - Leonardo Mayer (ARG/N°39)
Steve Darcis (BEL/N°64) - Federico Delbonis (ARG/N°65)

(L'essentiel/AFP)

Les Britanniques se rapprochent de la finale

Andy et Jamie, les deux frères Murray, ont dû se faire violence en cinq sets contre Lleyton Hewitt et Samuel Groth samedi dans le double des demi-finales de la Coupe Davis pour remettre la Grande-Bretagne devant contre l'Australie.

Menant désormais 2-1 après une victoire longue à se dessiner (4-6, 6-3, 6-4, 6-7 [8/6], 6-4), le pays hôte n'est plus qu'à un petit point de sa première finale depuis 1978 alors que son dernier sacre remonte à 1936.

Ton opinion