«Marche du million» – L'armée bloque les accès aux manifestants

Publié

«Marche du million»L'armée bloque les accès aux manifestants

L'armée égyptienne a fermé mardi matin les accès au Caire et à d'autres villes où des manifestants prévoyaient de se rendre pour la "marche du million" qui demande la départ du président Moubarak.

L'autoroute reliant Alexandrie au Caire est bloquée à un kilomètre de la capitale par un barrage de l'armée. Une longue file de camions de marchandises et de voitures attendaient sur la route de pouvoir passer, et les soldats empêchaient fermement le passage des véhicules en direction de la capitale. Les sorties des villes de Mansoura (delta), Suez (est) et Fayyoum (au sud du Caire) ont également été bloqués par l'armée.
Le trafic ferroviaire est suspendu depuis lundi, et la ligne de métro reliant le Caire à Choubra el-Kheima (20 km au nord) a été fermée.

De nombreux Cairotes qui tentaient de rejoindre leur lieu de travail dans les environs de la capitale n'ont pu le faire en raison de ces blocages. Des dizaines de milliers de personnes commençaient mardi matin à se rassembler au Caire pour une journée de manifestations monstres que l'opposition espère décisive, après une semaine de mobilisation sans précédent contre le président Hosni Moubarak.

(L'essentiel Online/AFP)

L'armée s'est engagée à ne pas faire usage de la force, jugeant les revendications du peuple "légitimes", mais à appelé les manifestants à s'exprimer par les moyens pacifiques. Le mouvement de contestation, du jamais vu depuis l'arrivée au pouvoir de M. Moubarak en 1981, a débuté le 25 janvier et a fait au moins 125 morts et des milliers de blessés.

Ton opinion