Serge Tonnar – «L'artiste est un poseur de bombes artistiques»
Publié

Serge Tonnar«L'artiste est un poseur de bombes artistiques»

ESCH-SUR-ALZETTE - Le Luxembourgeois

Serge Tonnar présentera, avec une vingtaine de

musiciens, son nouvel opus «Bommeleeër Buddha», samedi soir à la KuFa.

Serge Tonnar (au c.) veut trouver l’équilibre entre engagement et prise de distance. -PHOTO: SAM FLAMMANG

Serge Tonnar (au c.) veut trouver l’équilibre entre engagement et prise de distance. -PHOTO: SAM FLAMMANG

L’essentiel: Bommeleeër et Buddha, deux choses a priori opposées?

Serge Tonnar: C’était l’idée. Ce sont deux extrêmes, chacun a son diable et son ange. Je voulais aborder le rôle de l’artiste, qui est un poseur de bombes artistiques. Le Buddha, lui, symbolise la distance, l’ironie. L’idée est de trouver le bon équilibre entre engagement et distance nécessaire.

L’avez-vous composé seul ou avec vos musiciens?

Je compose seul au début. J’étais parti dans différentes directions. Puis on s’est mis ensemble avec les musiciens, pour travailler sur les arrangements: il y a des marimbas et des percussions, ainsi qu’un chœur de douze personnes.

Comment faites-vous cohabiter les influences?

C’était un vrai challenge. Les arrangements ont fait que ça fonctionne. Il nous fallait trouver une certaine unité malgré la diversité des styles. Il n’y a pas de guitare électrique, nous avons privilégié les arrangements à l’énergie.

Que prévoyez-vous pour la soirée de lancement?

Ce sera la première et peut-être la seule fois où nous serons tous ensemble. Il y aura une vingtaine de musiciens sur scène. Nous allons transposer l’album et intégrer aussi des anciennes chansons réarrangées pour l’occasion.

(Recueilli par Cédric Botzung/L'essentiel)

Serge Tonnar & Legotrip

Samedi, 20 h 30, à la KuFa, à Esch-sur-Alzette. Entrée: 15/20 euros.

Ton opinion