Emploi – L'ascenseur social est en panne au Luxembourg

Publié

EmploiL'ascenseur social est en panne au Luxembourg

LUXEMBOURG - Les origines sociales des jeunes influent sur tous les secteurs de leur vie.

L'accès au marché du travail est rendu compliqué par la crise.

L'accès au marché du travail est rendu compliqué par la crise.

Réussite scolaire, santé, éducation... tous les domaines de la vie des jeunes de 12 à 29ans sont impactés par leurs origines sociales. En clair, les jeunes ne parviennent plus à s'élever socialement par rapport à leurs parents.
C'est le «fil rouge» d'un rapport de 600 pages sur les jeunes du Luxembourg, présenté aujourd'hui et dont les députés ont pris connaissance hier.

«L'ascenseur social ne fonctionne pas vraiment», déplore le député libéral Eugène Berger, membre de la commission. «Et on prend cet ascenseur avant tout à l'école, qui ne parvient pas à combler ce déficit», notamment en raison des problèmes linguistiques rencontrés par les enfants qui ne parlent ni luxembourgeois ni allemand à la maison.
Autre phénomène montré par le rapport, établi sur deux ans par des chercheurs de l'Uni, la crise rend plus difficile l'accès au marché du travail pour les jeunes.

En effet, la crise a remis sur le marché du travail des gens possédant déjà une expérience professionnelle de plusieurs années, qui ont la préférence des employeurs sur des jeunes fraîchement diplômés. «Ce rapport, bien fait, compile des tas d'infos que nous connaissions déjà», précise Eugène Berger. «Il donne des pistes à suivre pour entreprendre des actions».

Jérôme Wiss

Ton opinion