Enchères – L'Aston Martin du roi des Belges fait un tabac

Publié

EnchèresL'Aston Martin du roi des Belges fait un tabac

L'Aston Martin DB2 du roi Baudouin de Belgique et la Bentley Continental du baron Empain ont été, samedi à Paris, les vedettes d'une importante vente aux enchères de véhicules d'exception.

«L'anglaise» du roi des Belges a été vendue 333 500 euros à un collectionneur allemand. (AP)

«L'anglaise» du roi des Belges a été vendue 333 500 euros à un collectionneur allemand. (AP)

Sous la verrière du Grand Palais, écrin du salon de l'automobile de 1901 à 1961, la maison de ventes Bonhams a dispersé une centaine de raretés (Bugatti, Rolls Royce, Delahaye, Jaguar, Ferrari, Alfa Romeo, Daimler, Porsche, Packard, Lamborghini, Cadillac...), résumant un siècle de technologie et design automobiles. Les véhicules devaient rester exposés au public jusqu'à dimanche soir. Suivies par un millier de curieux et de passionnés dont de nombreux enchérisseurs étrangers, la vente a atteint plus de dix millions d'euros.

L'Aston Martin du roi des Belges, acquise neuve en février 1955 par Baudouin et qui a participé à de nombreux concours d'élégance automobile, a été acquise par un collectionneur allemand, près de 100 000 euros au-dessus de l'estimation des experts.

Ton opinion