Province de Luxembourg – L'auteur de l'attaque de Liège a fait une 4e victime

Publié

Province de LuxembourgL'auteur de l'attaque de Liège a fait une 4e victime

MARCHE-EN-FAMENNE - Mercredi, le ministre de l'Intérieur a confirmé que l'assaillant de Liège est bien l'auteur d'un meurtre commis la veille en province de Luxembourg.

Alors que les enquêteurs tentent de déterminer le profil de Benjamin Herman, qui a tué trois personnes mardi dans le centre de Liège, son emploi du temps précédant la tuerie commence à être détaillé. Mercredi, le ministre belge de l'Intérieur, Jan Jambon, a confirmé des informations avancées la veille par plusieurs médias selon lesquelles Benjamin Herman est bien l'auteur d'un meurtre commis dans la nuit de lundi à mardi, en province de Luxembourg.

Ce jour-là, l'assaillant, incarcéré depuis 2003, bénéficiait d'une permission de sortie. Il quitte alors la prison de Marche-en-Famenne et prend la direction du village de On, à une dizaine de kilomètres de là. Il se rend au domicile de Michaël Wilmet, un homme de 30 ans présenté par les médias locaux comme un toxicomane et ancien codétenu de Benjamin Herman lorsqu'il se trouvait à la prison de Lantin, près de Liège.

Mardi, vers 6h du matin, Michaël Wilmet est retrouvé mort à son domicile. Le lien est rapidement établi avec Benjamin Herman et confirmé officiellement ce mercredi. Selon la presse locale, l'assaillant de Liège aurait tué Michaël Wilmet à l'aide d'un marteau. «Vers 3h, j'ai entendu un énorme bruit et j'ai été voir par la fenêtre. C'est à ce moment-là que j'ai vu courir Benjamin Herman sortir de chez Michaël Wilmet», expliquait mardi une habitante de On sur TV Lux. «Les circonstances exactes de ces faits font l'objet d'une enquête distincte (NDLR: de l'attaque de Liège)», a indiqué Wenke Roggen, porte-parole du parquet fédéral lors d'une conférence de presse.

Diaporama: Fusillade à Liège, deux policiers et un passant tués

(L'essentiel avec AFP)

Actes terroristes

La justice belge a retenu la qualification «d'assassinat terroriste et de tentative d'assassinat terroriste», a annoncé mercredi le parquet fédéral. «Les premiers éléments de l'enquête indiquent qu'il pourrait s'agir d'un attentat terroriste», a déclaré une porte-parole du parquet, Wenke Roggen, précisant que l'enquête sur l'auteur «se concentre actuellement sur la question de savoir s'il a agi seul».

Ton opinion