Carnet noir – L'auteur suédois Henning Mankell meurt à 67 ans

Publié

Carnet noirL'auteur suédois Henning Mankell meurt à 67 ans

Auteur de romans policiers à succès, Henning Mankell est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, des suites d'une longue maladie.

Henning Mankell laisse une œuvre considérable composée d'une quarantaine de titres, dont douze dans la série Wallander et une douzaine pour enfants, écoulés à 40 millions d'exemplaires dans le monde.

Henning Mankell laisse une œuvre considérable composée d'une quarantaine de titres, dont douze dans la série Wallander et une douzaine pour enfants, écoulés à 40 millions d'exemplaires dans le monde.

AFP/Johannes Eisele

L'annonce de la mort de l'auteur suédois a été faite par son éditeur à Stockholm. Henning Mankell, qui souffrait d'un cancer depuis plusieurs années, «s'est éteint paisiblement cette nuit à Göteborg», dans le sud-ouest de la Suède, a annoncé son éditeur suédois, Leopard, sur son site Internet.

Henning Mankell, qui vivait entre la Suède et le Mozambique, était l'un des auteurs phare de la littérature policière nordique aux côtés des Jo Nesbo, Arnaldur Indridason, Maj Sjöwall et Per Wahlöö, considérés comme les précurseurs du genre.

Il laisse une œuvre considérable composée d'une quarantaine de titres, dont douze dans la série Wallander et une douzaine pour enfants, écoulés à 40 millions d'exemplaires dans le monde. «La solidarité avec les faibles et les opprimés traverse son œuvre comme un fil rouge», écrit la maison Leopard, qu'il avait fondée en 2001 avec l'éditeur Dan Israel. Henning Mankell était marié à Eva Bergman, 70 ans, fille du cinéaste Ingmar Bergman dont il était proche.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion