Après la crise – L'Autofestival a retrouvé des couleurs

Publié

Après la criseL'Autofestival a retrouvé des couleurs

LUXEMBOURG - Les professionnels de l'auto tirent un premier bilan
positif de l'Autofestival.

Dans leur majorité, les professionnels de l'automobile ont constaté un net regain des ventes pendant l'Autofestival. (editpress)

Dans leur majorité, les professionnels de l'automobile ont constaté un net regain des ventes pendant l'Autofestival. (editpress)

Mention bien. Alors que la 47e édition de l'Autofestival s'achève ce soir, les principaux distributeurs automobiles du pays sont satisfaits du cru 2011. «Il n'y a pas de comparaison possible avec les années passées», juge ainsi Michel Braquet, patron du réseau Étoile Garage (distributeur Citroën).

Chez Arnold Kontz, concessionnaire BMW, on est au moins aussi enthousiaste. «Les ventes sont en progression de 40% en janvier sur un an. Beaucoup de clients ont anticipé le rush de l'Autofestival», note Benji Kontz, directeur.

Du côté d'Autopolis, Ed Goedert parle aussi de «résultats extrêmement positifs». Dans une fourchette moindre cependant: «Nous sommes à 15% de ventes en plus par rapport à 2010 qui était déjà une bonne année, souligne le directeur général. Plus de 900 essais sur route ont été effectués en une semaine. Même le marché des occasions, qui n'est pas la vocation première de l'Autofestival, est en progression de 20%».

Du côté de Renault Gasperich, le volume de ventes de Renault devrait rester le même que l'an passé avec un peu plus de 1000 véhicules écoulés en dix jours. «Mais Dacia a affolé les compteurs avec une progression des ventes entre 30 et 50%», relève tout sourire Martine Krebs, responsable marketing.

Joseph Tripodi

Ton opinion