Luxembourg – L'Autofestival face à la pandémie et aux délais
Publié

LuxembourgL'Autofestival face à la pandémie et aux délais

LUXEMBOURG - Le secteur automobile espère surfer sur une bonne année 2021.

L’événement reste incontournable pour profiter de remises.

L’événement reste incontournable pour profiter de remises.

Pandémie de Covid persistante, pénurie de microprocesseurs... Le 58e Autofestival se tiendra à nouveau dans des conditions particulières. Plus de 80 concessions participeront à l’événement du 24 janvier au 5 février prochain, avec plus de 170 showrooms ouverts au public à travers le Luxembourg.

«Compte tenu de la situation, nous abordons ce rendez-vous, qui reste très important pour nous, avec humilité», avance Philippe Mersch, président de la Fédération des distributeurs automobiles et de la mobilité (Fedamo), qui présentait hier l’édition 2022 de l’Autofestival.

Les stocks ont fondu

Le secteur reste sur une année 2021 qui s’est «plutôt bien passée» en termes de ventes, même si cela ne se reflète pas dans les immatriculations (44 372 voitures, -1,8% sur un an). La faute à une pénurie mondiale de microprocesseurs, qui retarde la production et donc la livraison des véhicules, particulièrement ceux dotés de capteurs et technologies intelligentes.

Même s’il reste des voitures immédiatement disponibles, les stocks ont fondu, et il faudra parfois être patient: trois à six mois de délai, voire plus selon les modèles. Ou faire une croix sur certaines options.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Ton opinion