Accident sur l'A31 – L'autoroute est rouverte après 6 heures de blocages
Publié

Accident sur l'A31L'autoroute est rouverte après 6 heures de blocages

LUXEMBOURG/KANFEN - Un poids lourd renversé au niveau de l'aire d'Entrange, sur l'A31, dans le sens Luxembourg-Metz, a provoqué des kilomètres de bouchons, depuis mardi midi.

Un accident, survenu vers midi sur l'A31, ce mardi, a transformé la fin de journée des milliers de travailleurs frontaliers français en cauchemar. La faute à un poids lourd qui s'est couché dans l'accotement, pour une raison encore inconnue, et qui a obligé les services français de la voirie à couper une voie de circulation jusqu'à 18h. Selon le centre de contrôle autoroutier de Metz, contacté vers 16h15 par L'essentiel, l'accident provoquait déjà «9 kilomètres de bouchons, et cela débute depuis le Luxembourg jusqu'au lieu de l'accident, situé vers la sortie Kanfen». Il y avait 13 km de bouchons selon l'ACL, une heure plus tard.

Après 6h de blocages et de manœuvres pour vider le chargement de plastique recyclé du camion, puis le redresser et l'évacuer, l'autoroute a été rouverte vers 18h, a constaté un journaliste de L'essentiel sur place. Une situation d'autant plus délicate qu'aucune déviation n'avait pu être mise en place en raison de la localisation de l'incident.

Retour à la normale en fin de journée

Les services français estimaient vers 16h «qu'il faudrait encore quatre à cinq heures pour remettre le camion sur ses roues». Mais la situation est revenue à la normale plus rapidement que prévu et le flux des voitures se normalisait à 18h30. Les automobilistes étaient invités mardi à éviter l'A31 pour se rendre en France. Au vu du trafic quotidien sur cet axe, l'utilisation des axes secondaires a été également perturbée. Entre 17h et 18h, l'entrée d'autoroute de Volmerange-les-Mines était d'ailleurs bloquée et les voitures déviées vers Hettange-Grande.

Côté luxembourgeois, «les bouchons n'étaient pas encore très développés, mais cela ne va pas tarder», indiquait l'ACL, à 16h15. En effet, les ralentissements ont très vite atteint la Croix de Gasperich.

(TH/Jmh/JV/L'essentiel)

Ton opinion