Galère autour de Rodange – L'avenue de l'Europe fermée jusqu'à mi-mars

Publié

Galère autour de RodangeL'avenue de l'Europe fermée jusqu'à mi-mars

RODANGE/ATHUS - La fermeture de l'avenue de l'Europe, entre les frontières française, belge et luxembourgeoise, va encore être prolongée! Et la galère avec.

travaux pont avenue de l'europe
chantier


photo : Vincent Lescaut

travaux pont avenue de l'europe
chantier


photo : Vincent Lescaut

Vincent Lescaut

Le pont du chemin de fer, situé sur l’avenue de l’Europe, entre le rond-point «Jardinerie» et celui du terrain de football de Pétange, cause décidément de gros soucis. Les travaux, et donc la fermeture complète de la chaussée, sont cette fois prolongés jusqu’à la première quinzaine de mars. Aux automobilistes de prendre (encore plus) leur mal en patience.
«Lorsque nous avons découvert des fissures dans le béton du pont au début du chantier en janvier, nous avons immédiatement prévu une prolongation des travaux jusqu’au 28 février (NDLR: au lieu du 24 janvier) au minimum, sans définition claire de l’exécution», précise Richard Constant, de l’intercommunale Idelux, en charge du chantier.

À présent que les ingénieurs ont eu le temps de circonscrire l’étendue des dégâts, le maître d’œuvre en sait un peu plus sur le terme de la fermeture de l’avenue de l’Europe, empruntée chaque jour par plus de 20 000 véhicules, dont de nombreux travailleurs frontaliers. «Les réparations sont en cours, avec l’utilisation de techniques très spécifiques», glisse M. Constant.

«On sait exactement ce qu’il faut faire»

«Maintenant, on sait exactement ce qu’il faut faire. Reste juste à recevoir de plus amples précisions par rapport au planning réel, ce qui sera fait dans le courant de cette semaine. On en saura donc bientôt davantage, mais on peut d’ores et déjà tabler sur la première quinzaine de mars, sans plus de précisions». Pour rappel, l’avenue de l’Europe est fermée au trafic depuis le 7 janvier.

Deux déviations sont mises en place au niveau des trois frontières pour le trafic venant du Luxembourg, de France et de Belgique: l’une via la traversée de la Grand-Rue à Athus côté belge, l’autre par la route de Longwy (N5) à Rodange. Avec de sacrés embouteillages à la clé… Et dire qu’une seconde phase de travaux au même endroit est d’ores et déjà programmée pour une durée de deux mois en juillet-août…

(jfc/L'essentiel)

Ton opinion