Action à Madrid – «L'avortement est sacré» pour les Femen

Publié

Action à Madrid«L'avortement est sacré» pour les Femen

Trois militantes féministes ont interpellé mercredi le ministre conservateur espagnol de la Justice, perturbant la séance parlementaire au Congrès des députés à Madrid.

Installées dans la tribune des invités, les trois jeunes femmes ont soudainement ôté leurs tee-shirts, découvrant le même slogan, «l'avortement est sacré», sur leurs torses nus, lorsque le ministre de la Justice, Alberto Ruiz Gallardon, avait la parole sur un autre sujet. Pendant que la confusion régnait dans l'hémicycle, l'une d'elle a enfourché la barrière les séparant des députés, assis en dessous, pendant qu'une autre grimpait dessus, s'agrippant à une colonne. Le service d'ordre a mis plusieurs minutes à les évacuer, sous les applaudissements de certains députés de l'opposition.

Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy veut présenter «avant la fin du mois d'octobre» sa réforme, maintes fois reportée, du droit à l'avortement voté sous la précédente équipe socialiste. La loi de juillet 2010 autorise l'IVG pour toutes les femmes jusqu'à 14 semaines, voire 22 semaines en cas de malformation du fœtus. Cette loi avait été vivement critiquée par la droite et par l’Église catholique. Le Parti populaire (PP) aujourd'hui au pouvoir a déposé un recours contre la loi auprès du Tribunal constitutionnel, qui ne s'est toujours pas prononcé.

Le PP avait promis pendant la campagne électorale des législatives de 2011 de la réformer. Avant cette loi, l'avortement n'était dépénalisé en Espagne depuis 1985 que sous certaines conditions: après un viol, en cas de malformations du fœtus ou si la santé physique ou mentale de la mère courait un risque grave. Les Femen, un groupe de féministes d'origine ukrainienne, sont connues depuis 2010 pour leurs actions seins nus destinées à dénoncer le sexisme, l'homophobie, la prostitution et la religion.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion