Comme au Luxembourg – L'e-cigarette bientôt bannie des bars gallois
Publié

Comme au LuxembourgL'e-cigarette bientôt bannie des bars gallois

Tout comme le Luxembourg et la Belgique, le pays anglo-saxon à l'intention d'interdire la cigarette électronique dans les lieux publics.

La consommation de cigarettes électroniques double chaque année et concernerait plus de 7 millions de personnes en Europe.

La consommation de cigarettes électroniques double chaque année et concernerait plus de 7 millions de personnes en Europe.

AFP

Le ministre de la Santé, Mark Drakeford, défend l'interdiction par le fait que le vapotage entraîne une normalisation voire une incitation à l'acte de fumer, alors qu'une consultation publique sur le sujet est ouverte jusqu'au 24 juin. «Nous avons passé trente ans à instaurer l'idée que fumer n'est pas quelque chose qu'on peut considérer comme "glamour" ou désirable. Nous craignons que l'e-cigarette puisse renverser cette tendance», a-t-il indiqué à la BBC.

«Nous craignons aussi qu'elle constitue une passerelle vers la cigarette conventionnelle», a-t-il ajouté. Au pays de Galles, il est déjà interdit de vapoter dans certains cafés et pubs ou encore au Millenium Stadium de Cardiff. Si l'interdiction est étendue à tous les lieux publics, le pays de Galles imiterait le Luxembourg, qui devrait bientôt l'interdire, la Belgique et Malte parmi les pays européens à vouloir appliquer une telle mesure.

Los Angeles, suivant plusieurs autres villes américaines dont New York, vient début mars de bannir l'e-cigarette de tous les lieux publics. La consommation de cigarettes électroniques, des appareils délivrant une vapeur aromatisée contenant de la nicotine, double chaque année depuis quatre ans, et concernerait plus de sept millions de personnes en Europe.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion