Nucléaire à Tokyo – L'eau radioactive pour les bébés japonais

Publié

Nucléaire à TokyoL'eau radioactive pour les bébés japonais

Un taux d'iode radioactif dépassant la limite légale admise pour les bébés a été mesuré dans l'eau du robinet de Tokyo, à 250 km au sud-ouest de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima.

Une concentration d'iode de 210 becquerels par kilogramme a été relevée sur des échantillons de l'eau courante, alors que la limite fixée par les autorités nippones est de 100 becquerels pour les bébés, a expliqué un responsable du gouvernement métropolitain de Tokyo. Les autorités locales ont déconseillé de donner de l'eau du robinet aux bébés ou de l'utiliser pour préparer leurs biberons dans l'immédiat.

«Selon les consignes gouvernementales, l'eau contenant un niveau de substance radioactive supérieur à 100 becquerels par kilo ne doit pas être utilisée pour les bébés», a indiqué le responsable. La mégapole de Tokyo compte 35 millions d'habitants. Des traces d'iode radioactif avaient été détectées samedi dans l'eau de Tokyo mais à un taux inférieur à la limite légale.

La présence d'iode radioactif (iode 131) avait été décelée dans l'eau du robinet dans les préfectures de Tokyo, Tochigi, Gunma, Saitama, Chiba et Niigata, avait indiqué le ministère japonais des Sciences. Depuis le début de la crise, déclenchée par un séisme et un tsunami le 11 mars, suivis d'un accident nucléaire, les Tokyoïtes ont constitué des réserves d'eau et les stocks dans les magasins ont vite diminué.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion