Enseignement au Luxembourg – L'Ecole internationale de Mondorf est prête
Publié

Enseignement au LuxembourgL'École internationale de Mondorf est prête

MONDORF-LES-BAINS - L'École internationale de Mondorf-les-Bains, qui a été inaugurée ce samedi matin, accueillera 75 élèves lors de la rentrée scolaire 2018/2019.

Inaugurée ce samedi matin en présence de Claude Meisch, ministre DP de l'Éducation nationale, et Lex Delles, bourgmestre de la commune, l'École internationale de Mondorf-les-Bains (EIMLB) accueillera 75 élèves pour la rentrée scolaire 2018/2019, prévue lundi. Fondée sur le modèle des écoles européennes publiques - donc sans frais d'inscription - l'EIMLB comptera dans un premier temps deux classes de première année du primaire (une francophone et une anglophone) et trois classes de première année du secondaire (une francophone, une anglophone et une germanophone).

«Nos élèves sont principalement originaires du Luxembourg, de France et d'Allemagne mais certains viennent d'Égypte, des Philippines ou encore du Canada», a indiqué à L'essentiel le directeur de l'établissement, Camille Weyrich. Le corps enseignant sera constitué de 13 professeurs lors de cette première rentrée (3 pour le primaire, 10 pour le secondaire) mais ce nombre pourrait rapidement évoluer. Des travaux d'extension sont en effet prévus au printemps 2019 pour porter progressivement la capacité d'accueil à quelque 1 500 élèves.

«Développer les compétences sociales»

Équipée d'un restaurant scolaire, l'EIMLB sera ouverte de 7h à 19h. Elle proposera notamment des activités périscolaires encadrées pour les élèves du primaire (sports, dessin, musique, échecs, etc.). «Durant les trois premières années, la présence des élèves sera obligatoire pendant la pause méridienne, pour leur permettre de découvrir d'autres matières... et bénéficier d'un vrai repas», a ajouté Camille Weyrich.

Le directeur de l'EIMLB précise que l'école mettra en œuvre deux principes pédagogiques plutôt novateurs au Grand-Duché. Le premier permettra aux élèves de choisir - dans une certaine mesure - d'approfondir les matières de leur choix. Le second expérimentera le travail en groupe pour «développer les compétences sociales si nécessaires dans le monde professionnel d'aujourd'hui».

(pp/L'essentiel)

Ton opinion