Au Luxembourg – L'économie va bien mais le logement ne suit pas
Publié

Au LuxembourgL'économie va bien mais le logement ne suit pas

LUXEMBOURG - Entre solde migratoire positif et secteur de la construction qui ne peut pas suivre la demande, les prix du logement gonflent.

Avec une demande plus importante que l'offre, les prix du logement continuent à augmenter.

Avec une demande plus importante que l'offre, les prix du logement continuent à augmenter.

Editpress/Didier Sylvestre

La flambée continuelle des prix au Grand-Duché peut s'expliquer. C'est en tout cas ce que les experts du logement du Luxembourg Institute of Socio-economic Research (LISER) du Statec ont voulu faire jeudi, en présentant une étude aux députés de la commission du Logement.

D'après ces experts, l'équation n'est pas très compliquée: le Luxembourg s'est bien sorti de la crise économique et financière de 2008, sa conjoncture économique est bonne, il crée beaucoup d'emplois. Ce qui attire des travailleurs. Or, à partir de 2009, la construction de logements a quelque peu stagné. Si en 2008, 4 444 logements ont été construits, il n'y en avait plus que 2 600 l'année suivante.

Construction en baisse

Avec un solde migratoire positif important (+12 000 habitants par an environ) et une construction en baisse, la demande est devenue plus importante que l'offre, ce qui a fait augmenter les prix.

En outre, les taux d'intérêt sont au plus bas depuis la crise, de sorte que la pierre s'est transformée en une véritable alternative d'investissement. Selon les experts, il n'y aurait toutefois pas de risque à court terme sur le marché de l'immobilier. Les experts n'ont dressé qu'un constat. Pour trouver des solutions, la balle est dans le camp des politiques.

(Maurice Magar/L'essentiel)

Ton opinion