Religion – L'Eglise coûte 10 millions d'euros aux communes

Publié

ReligionL'Église coûte 10 millions d'euros aux communes

LUXEMBOURG - Pour le Syvicol, il faudra que les religions pèsent moins lourd dans les budgets communaux.

Differdange a débloqué, samedi dernier, 500 000 euros pour tenter de sauver une église.

Differdange a débloqué, samedi dernier, 500 000 euros pour tenter de sauver une église.

Editpress

Dans son budget 2012, la ville de Luxembourg prévoit 510 000 euros pour couvrir le déficit des Fabriques d'église, organes chargés d'administrer les biens des paroisses. À cette somme, il faut ajouter 2,4 millions de budget pour les cultes. Soit près de 3 millions d'euros en tout. À titre de comparaison, c'est presque le triple du subside alloué par la capitale à son office social. Les communes sont obligées de couvrir les déficits des fabriques, mais aussi d'effectuer les réparations sur les lieux de culte ou encore de loger les prêtres, selon un décret de 1809.

Globalement, les religions ont coûté en 2010 plus de 9,9 millions d'euros aux communes du pays. Le Syndicat des villes et communes luxembourgeoises (Syvicol) prévoit de publier un avis sur la question dans les prochains jours. «En ces temps de crise, il faut rationaliser ces dépenses», estime Jean-Pierre Klein, le premier vice-président du Syvicol, bourgmestre LSAP de Steinsel.

«Nous allons proposer des modifications de la législation de 1809, pour réduire au maximum les coûts pour les communes». Le Syvicol proposera par exemple «la réduction du nombre de fabriques à une seule par commune, même avec plusieurs paroisses». La capitale compte par exemple 30 paroisses. Le budget 2013 de l'État prévoit 24,6 millions d'euros pour les cultes, un chiffre stable par rapport aux deux années précédentes.

Jérôme Wiss

Ton opinion