Attaques en Egypte – L'EI défie l'armée avec des moyens sans précédent

Publié

Attaques en ÉgypteL'EI défie l'armée avec des moyens sans précédent

Au moins 70 personnes, dont des membres des forces de sécurité égyptiennes et des civils, ont été tuées mercredi dans des attaques simultanées dans le Sinaï.

Les insurgés ont dissimulé des bombes autour du poste pour empêcher les policiers de quitter les lieux.

Les insurgés ont dissimulé des bombes autour du poste pour empêcher les policiers de quitter les lieux.

dr

Le groupe État islamique (EI) a lancé mercredi une série d'attaques sans précédent contre l'armée égyptienne dans le Nord-Sinaï. Le Caire a riposté via des opérations militaires aériennes. L'armée égyptienne a annoncé avoir tué au total au moins cent jihadistes.

Des sources médicales et de sécurité avaient auparavant fait état de 38 tués parmi les jihadistes, tandis que les chasseurs F-16 égyptiens bombardaient les positions de l'EI. Dans un communiqué publié dans la soirée, le commandement de l'armée précise que 17 soldats, dont quatre officiers, ont également péri dans les combats. Treize militaires ont été blessés. Auparavant, des sources médicales et militaires avaient fait état de plus de 70 tués dont un grand nombre de soldats.

2e anniversaire de l'éviction de Morsi

Le bilan des attaques est l'un des plus lourds subis par l'armée égyptienne dans le bastion du groupe Ansar Beït al-Maqdess, branche de l'EI dans le Sinaï. Cette mouvance a multiplié les attentats contre les forces de l'ordre égyptiennes depuis la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013.

L'Égypte doit marquer vendredi le 2e anniversaire de l'éviction du président Morsi. Au Caire, un haut responsable des Frères musulmans, Nasser al-Houfi, et huit autres personnes ont par ailleurs été tués mercredi dans un raid policier, ont indiqué des responsables de la police et un avocat de la confrérie islamiste dont est issu M. Morsi.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion