Au Luxembourg – L'emploi des jeunes adultes davantage favorisé
Publié

Au LuxembourgL'emploi des jeunes adultes davantage favorisé

LUXEMBOURG - Grâce à des formations et des contrats adaptés, les jeunes adultes peuvent trouver un emploi plus facilement.

Les formations doivent répondre aux besoins des entreprises.

Les formations doivent répondre aux besoins des entreprises.

Pixabay

9,9% des jeunes Luxembourgeois âgés de 20 à 34 ans n'étaient ni en études supérieures ni sur le marché du travail en 2018, selon une récente étude d'Eurostat. La moyenne des pays de l'Union européenne se situe à 16,5%.

Au 31 mai, l'Adem comptait 2 919 personnes de moins de 30 ans parmi ses inscrits. 1 392 ne disposent d'aucune qualification, 999 ont le niveau bac ou 13e et 528 un diplôme de l'enseignement supérieur. «Le manque de qualification est un frein pour trouver un emploi, c'est pourquoi des formations sont proposées ainsi que des contrats adaptés», indique Julie Ransquin, chargée de communication à l'Adem.

Des ateliers

Le Centre national de formation professionnelle continue propose des formations répondant aux besoins des entreprises. Cette année, près de 2 000 certificats en levage, soudure, comptabilité, restauration et habillement ont été remis.

L'École nationale pour adultes permet à plus de 500 personnes chaque année de suivre un enseignement. Deux ans après la sortie, «75% d'entre eux sont en emploi ou en études supérieures», confie Carlo Welfring, le directeur.
Le «Soutien à la transition vers la vie active» du Service national de la jeunesse s'occupe de ceux qui ont décroché de l'école et qui n'ont pas de diplôme. Parmi les programmes proposés, des ateliers permettent aux jeunes inactifs depuis longtemps de reprendre un rythme de travail, de s'habituer à travailler dans un groupe.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Ton opinion