ICT Spring – L'emploi progresse plus vite dans l'informatique

Publié

ICT SpringL'emploi progresse plus vite dans l'informatique

LUXEMBOURG - Près

de 15 000 personnes

travaillent actuellement

dans l'informatique.

Le nombre de salariés a progressé de 4,7% en un an dans l'ICT.

Le nombre de salariés a progressé de 4,7% en un an dans l'ICT.

Réunis cette semaine à l'occasion de l'ICT Spring à Luxembourg-Congrès, les professionnels de l'informatique sont rassurés par les perspectives du secteur. Alors que l'emploi global progressait de 2,5 % dans le pays entre 2013 et 2014, le nombre de salariés a augmenté de 4,7 % dans l'ICT (Technologies de l’information et de la communication) sur la même période. «Et cette hausse devrait continuer, sauf coup dur lié à un événement particulier», anticipe Gérard Hoffmann, président d'ICT Luxembourg, la confédération des associations du secteur de l'ICT.

Un secteur qui emploie actuellement 15 000 personnes et qui représente 7 % du PIB du pays. «L'ICT a notamment profité de la croissance de quelques grandes sociétés internationales (Amazon, Paypal) et de l'externalisation des services informatiques dans les banques». Un phénomène qui n'est pas propre au Luxembourg. Le travail de la moitié des employés du secteur étant lié aux activités de la Place financière.

Parmi les nouvelles tendances, la gestion du Big Data (données massives) et l'arrivée de IOT (l'Internet des objets, qui permet de connecter une voiture ou un appareil ménager) seront vecteurs d'emplois dans le futur. Dans ce contexte, les 2 000 entreprises du secteur attendent des salariés bien formés (bac +5), disposant «de connaissances générales et pointues en mathématiques», détaille Gérard Hoffmann. À l'heure actuelle, 80 % des employés du secteur sont des frontaliers. «Le Luxembourg a manqué le train de la formation il y a vingt ans, même si les choses s'améliorent aujourd'hui», conclut-il.

Thomas Holzer

Ton opinion