Transports en commun – L'ensemble du tram sera mis en service en 2021

Publié

Transports en communL'ensemble du tram sera mis en service en 2021

LUXEMBOURG - François Bausch, ministre du Développement durable (Déi Gréng), a dévoilé ce mercredi le nouveau tracé du futur moyen de transport de la capitale. Un tracé plus long que prévu à l'origine.

Dès son entrée en fonction, François Bausch avait fait part de ses ambitions pour le tram. Non seulement il avait réitéré la mise en place du futur moyen de transport de la capitale, mais il avait aussi indiqué son intention d'«accélérer le projet». Des idées qui ont été concrétisées ce mercredi avec la présentation de «la nouvelle vision du tram». Alors que le projet initial lancé par Claude Wiseler (CSV), ancien ministre du Développement durable, prévoyait la construction d'une liaison entre la gare et le Kirchberg, le nouveau projet prévoit la réalisation d'une ligne reliant directement le quartier de la Cloche d'Or au Findel.

Soit un tracé final de 16 kilomètres, qui s'intègre dans un plan de refonte des transports en commun qui doit voir une intégration avec le réseau ferré, mais aussi les lignes de bus et les P&R. Le tout afin de «pouvoir donner le choix aux usagers», indique François Bausch. Présenté par son prédécesseur comme la future «épine dorsale» du système de transport en commun de la capitale, le tram version 2014 sera alimenté par un système de caténaires le long du parcours, sauf sur le tronçon situé entre le Pont Rouge et la gare centrale.

Début des travaux en 2015

Objectifs: «Améliorer l'insertion visuelle du tram» et «moderniser l'image de la ville», selon François Bausch et Lydie Polfer, bourgmestre de la capitale. Sur cette partie du tracé, les rames seront alimentées par des batteries embarquées et qui seront rechargées automatiquement à chaque station. En ce qui concerne la planification des travaux, le projet entend se caler sur les différents projets prévus dans les différents quartiers de la capitale. Concrètement, cela signifie que le tracé desservira le futur stade national, passera par la gare périphérique d'Howald ou s'interconnectera avec le futur arrêt Pont Rouge. Autant de chantiers qui aboutissent à la mise en place d'un calendrier serré.

Dans le détail, le ministère du Développement durable prévoit un début des travaux en 2015, après vote du projet de loi à la Chambre et lancement de l'appel d'offres en 2014. La mise en service du tronçon entre le Pont Rouge et Luxexpo en 2017, comme prévu dans le projet initial et enfin une mise en service de l'ensemble de la ligne d'ici 2020/2021. Dans le projet imaginé par Claude Wiseler, les extensions vers la Cloche d'Or ou le Findel devaient intervenir à «l'horizon 2030».

Jean-Michel Hennebert/L'essentiel

Le tram en chiffres

Le coût global du projet est de 345 millions d'euros.

Le tronçon Findel-Luxexpo coûtera 84 millions d'euros. Gare-Cloche d'Or: 120 millions d'euros. Le tronçon Luxexpo-Gare (avec l'arrêt Pont Rouge) sera donc le plus coûteux avec un prix de 141 millions d'euros.

En heure de pointe, un tram passera toutes les 3 minutes (contre 5 prévues initialement).

Ton opinion