Publié

Au LuxembourgL'entretien en virtuel a de beaux jours devant lui

LUXEMBOURG - En raison du confinement, les processus de recrutement ont dû être adaptés. Les entretiens à distance se sont multipliés.

Avec la crise, les entretiens virtuels pourraient durer un moment.

Avec la crise, les entretiens virtuels pourraient durer un moment.

Avec la pandémie de coronavirus et le confinement, les sociétés sont en télétravail. Cela a eu notamment un impact sur les services chargés des recrutements. Les entretiens physiques n'étant plus possibles, restait alors la solution des entretiens virtuels.

«L'évaluation d'un candidat est plus facile lors d'un entretien physique»

Malgré la crise, certaines activités de recrutement ne faiblissent pas, notamment au Laboratoire national de santé (LNS). «Nous avons effectué des entretiens à distance avec une cinquantaine de candidats». Depuis le 1er mars, huit personnes ont commencé, dont trois dans un département consacré au Covid-19.

«L'évaluation d'un candidat est plus facile lors d'un entretien physique. Nous avons dû nous adapter et aujourd'hui nous arrivons malgré tout à des résultats identiques. J'espère pouvoir bientôt accueillir à nouveau des candidats dans mon bureau», confie Céline Seré de Lanauze, chez System Solutions.

Les entretiens risquant de se dérouler en ligne encore pendant un moment, Moovijob recommande aux candidats de tester leur matériel informatique, se placer dans un décor neutre, se renseigner sur l'entreprise et soigner leur apparence physique.

(Marion Mellinger/L'essentiel)

Ton opinion