Santé au Luxembourg – L'épidémie de grippe a presque atteint son pic

Publié

Santé au LuxembourgL'épidémie de grippe a presque atteint son pic

LUXEMBOURG - La grippe fait des ravages chez nos voisins. Au Luxembourg, selon le Laboratoire national de Santé, l’épidémie continue de progresser et son pic d’activité approche.

Le pic de l'épidémie approche au Grand-Duché.

Le pic de l'épidémie approche au Grand-Duché.

AFP

Installée depuis la troisième semaine du mois de janvier, la grippe poursuit sa progression au Grand-Duché. Prévue pour durer une dizaine de semaines, l’épidémie se propage mais ne semble pas encore avoir atteint son pic, selon la direction du ministère de la Santé, contactée par L’essentiel. Les cas ont augmenté en proportion très importante entre la troisième et la sixième semaine de 2015. Entre le 9 et le 15 février, l’activité de la grippe est restée à un niveau très élevé, avec 68 cas, soit 13 de plus que la semaine précédente.

Autre indicateur clé, le taux de consultations liées à des symptômes grippaux s’est élevé à 7,2%, soit bien au-dessus du seuil de 1,9% à partir duquel on parle d'épidémie. Les personnes âgées de plus de 65 ans, celles souffrant de problèmes respiratoires ou cardiaques et d’autres maladies chroniques, mais également les femmes enceintes sont particulièrement exposées à des risques de complication, comme la pneumonie. Les experts leur recommandent de se faire vacciner.

Limiter les contacts sociaux

Les personnes malades ou potentiellement infectées peuvent également épargner les membres de leur entourage en se protégeant la bouche et le nez dans un mouchoir ou le creux de leur bras lorsqu’ils toussent ou éternuent. Enfin, les médecins recommandent de limiter les contacts sociaux durant toute la durée des symptômes.

(Pascal Piatkowski/L'essentiel)

Deux millions de personnes

touchées en France

En France, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a donné son feu vert à des mesures d'urgence dans les hôpitaux, comme la déprogrammation d'opérations, pour répondre à la plus importante épidémie de grippe des cinq dernières années. Le plan Orsan, déclenché jeudi, prévoit notamment la mobilisation du secteur ambulatoire (médecine libérale), afin que l'hospitalisation soit réservée aux situations d'urgences. Selon les dernières statistiques diffusées par l'Institut de veille sanitaire, la grippe a déjà touché plus de 2 millions de personnes depuis le début de l'épidémie, dont 600 000 nouveaux cas la semaine dernière.

Ton opinion