Russie – L'espionne russe s'effeuille pour Maxim
Publié

RussieL'espionne russe s'effeuille pour Maxim

Anna Chapman expulsée en juillet des États-Unis et dont les photos intimes avaient fait le tour du monde, s'est déshabillée pour une série de clichés publiés par l'édition russe du magazine pour hommes.

Quelques photos et une vidéo de Anna Chapman ont été mises en ligne mardi sur le site de Maxim, et elle s'y exhibe en sous-vêtements rouges, noirs et oranges, un pistolet de gros calibre à la main. Le magazine sera mis en vente jeudi et publiera un entretien de «l'agent 90-60-90».

«Non tu ne rêves pas! L'espionne rousse s'est non seulement déshabillée pour Maxim mais elle a aussi brisé son voeu de silence pour parler des hommes, de flirt et de ses projets dans la vie», écrit Maxim sur son site.
«Anna a fait plus pour réveiller le patriotisme des Russes que notre équipe de foot et le missile (stratégique nucléaire) Boulava réunis», relève le site.

Photos de mode

Cette annonce intervient au lendemain de l'annonce que le président russe Dimitri Medvedev avait décoré les dix agents expulsés des États-Unis en juillet à l'issue d'une rocambolesque affaire digne de la guerre froide.
Anna Chapman était l'un de ces espions du SVR (renseignement extérieur russe) que Washington a remis à Moscou en échange de quatre Russes prisonniers pour espionnage pour le compte de pays occidentaux.

Ses clichés intimes, vendus par son ex-mari britannique, ont alors été largement diffusés par la presse tabloïde et sur l'internet. Depuis son retour en Russie, la jeune femme a posé pour des photos de mode publiées par le magazine russe Jar. Début octobre, elle s'est rendue au cosmodrome russe de Baïkonour pour assister au décollage d'une mission de spationautes vers la Station spatiale internationale.

Ton opinion