Exercice spectaculaire avec l’armée: «L'essentiel» a pu assister au ravitaillement en vol des avions de chasse

Publié

Exercice spectaculaire avec l’armée«L'essentiel» a pu assister au ravitaillement en vol des avions de chasse

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché participe activement à de multiples programmes militaires internationaux. Démonstration avec le ravitaillement en plein vol d’EUROFIGHTERS allemands.

par
Frédéric Lambert
1 / 12
24.01 Le Grand-Duché participe activement à de multiples programmes militaires internationaux. Démonstration avec le ravitaillement en plein vol d’EUROFIGHTERS allemands.

24.01 Le Grand-Duché participe activement à de multiples programmes militaires internationaux. Démonstration avec le ravitaillement en plein vol d’EUROFIGHTERS allemands.

Frédéric Lambert/L'essentiel

Frédéric Lambert/L'essentiel
Assister à un vol d’entraînement pour le ravitaillement en vol d’avions de chasse EUROFIGHTER allemands est une occasion rare.

Assister à un vol d’entraînement pour le ravitaillement en vol d’avions de chasse EUROFIGHTER allemands est une occasion rare.

Frédéric Lambert/L'essentiel

«Une occasion unique qui ne se présentera pas de sitôt». Le lieutenant-colonel de l’armée grand-ducale Georges Campil ne s’en cache pas: assister à un vol d’entraînement pour le ravitaillement en vol d’avions de chasse EUROFIGHTER allemands est une occasion rare. Invité par la Direction de la Défense, L’essentiel a eu la chance de monter dans un des avions A330 «Multi-Role Tanker Transport» (MRTT) appartenant à l’OTAN et sous contrôle opérationnel du European Air Transport Command (EATC).

«Le Luxembourg et les Pays-Bas ont été à l’origine de la création de cette unité en 2016 puis ont été rejoints par l’Allemagne, la Belgique, la Norvège et la République tchèque», rappelle le lieutenant-colonel, «et cet exercice est un vol d’entraînement régulier. L’unité doit s’entraîner en permanence, autant les pilotes de l’avion ravitailleur que les pilotes des avions de chasse. Ce mardi, nous avons donc eu l’opportunité d’assister à un de ces vols».

Un programme géré depuis Capellen

Alors que le conflit russo-ukrainien se déroule aux portes de l’Europe, le Grand-Duché ne reste pas les bras croisés. «Pour le Luxembourg, c’est important de montrer nos participations dans les différents programmes internationaux, souligne Georges Campil. Nous sommes un des membres fondateurs de cette unité et on participe actuellement avec 200 heures de vol par an au programme. D’ici 2025, on va même augmenter notre contribution à 1 200 heures de vol par an». Outre le ravitaillement, les sept avions A330 de la Multi-national MRTT Unit permettent également les évacuations médicales, et le transport de passagers et de fret.

«La gestion du programme MRTT est assurée par la NATO Support and Procurement Agency (NSPA) située à Capellen, et cette unité est basée à deux endroits», souligne encore Georges Campil. «La base principale est à Eindhoven, aux Pays-Bas, et sa base secondaire est à Cologne, en Allemagne. Le ravitaillement en vol est en fait une manœuvre standard pour les équipages entraînés. Avant de pouvoir la maîtriser parfaitement, il faut de nombreuses heures de simulateur et d’entraînement».

Pas de pilote luxembourgeois dans l'avion de chasse

Le Luxembourg en bref

Vous ne voulez rien rater de l'actualité au Luxembourg? N'en perdez pas une miette et retrouvez toutes les informations sur le Grand-Duché en bref dans notre ticker en suivant ce lien.

Ton opinion

4 commentaires