Pont Schuman de Thionville – «L'Etat n'a rien fait!»

Publié

Pont Schuman de Thionville«L'État n'a rien fait!»

THIONVILLE - La Ville intervient d'urgence pour conforter le pont Schuman, près de la gare. Pourtant, depuis 2007, l'État savait que l'ouvrage était fragile.

Depuis mardi, on s'active dur au pied du pont Schuman. La veille, c'est avec stupéfaction que la Ville de Thionville a découvert qu'un garde-corps penchait dangereusement. En y regardant de près, les techniciens ont pris conscience que c'était bien plus qu'un bout de pierre qui menaçait de chuter, mais bien tout le parapet et un bout de trottoir… D'où les décisions immédiates: primo de réduire la circulation à proximité, secundo d'entreprendre immédiatement les travaux de confortement.

Ce vendredi, c'est un maire de Thionville en colère qui a constaté l'étendue des dégâts. Fâché car déjà en 2007, un rapport alarmant indiquait ce point de fragilité et recommandait des travaux «sans délai» sur l'ouvrage voyant circuler 40 000 véhicules/jour. «Depuis cette date, l'État n'a rien fait! Pas un centime dépensé dans la remise en état», constate Bertrand Mertz. Et il aura fallu qu'un poids-lourd roule sur cette partie affaiblie pour que le pont déverse brutalement.

Blocage qui va durer

Sauf que depuis novembre dernier, ce n'est plus l'État qui veille sur l'ouvrage mais la Ville… Un transfert accepté en échange d'1,3 million d'euros (contre 400 000 euros prévus initialement). Mais pareille mésaventure n'était pas attendue de sitôt, et Thionville espérait une toute autre maintenance du pont sis à deux pas de la gare.

Dès le début de semaine, la mise en place de 17 étais a donc été entreprise. Ils vont être bientôt noyés dans du béton autocompactant pour consolider le pont au plus vite. Cependant, la voie de circulation bloquée dans le sens Yutz-Thionville ne sera pas rouverte de sitôt.

Patrick Jacquemot/L'essentiel Online

Ton opinion