En Sicile – L'Etna crache des cendres, l'aéroport de Catane ferme
Publié

En SicileL'Etna crache des cendres, l'aéroport de Catane ferme

Dix jours après sa première éruption de l’année, l’Etna s’est à nouveau manifesté ce lundi. Le volcan a même rempli de cendres des routes, balcons et toits de plusieurs localités.

Un nuage de fumée et de cendres produit par le volcan Etna a contraint l’aéroport de Catane, en Sicile, à interrompre son trafic, lundi, en début d’après-midi. «En raison de l’activité de l’Etna, l’espace aérien de l’aéroport de Catane est en ce moment fermé au trafic», a annoncé l’aéroport Vincenzo Bellini, de Catane, sur sa page Facebook. Le trafic a pu reprendre partiellement quelques heures plus tard.

Le volcan, dont la majestueuse silhouette domine l’est de la Sicile, et notamment la ville portuaire de Catane, a formé une coulée de lave et un panache de fumée et de cendres s’étendant sur plus de dix kilomètres, selon la Protection civile de Sicile. Des cendres sont tombées sur les routes, balcons et toits de plusieurs centres urbains de la région, notamment à Milo et Acireale.

Forte activité

L’Etna, d’une superficie de 1250 km² et qui culmine à 3357 mètres, est le plus haut volcan en activité en Europe, avec des éruptions fréquentes depuis environ 500 000 ans. Il a notamment offert son «premier spectacle» de 2022 les 10 et 11 février, avec une éruption qui a provoqué une fontaine de lave et un nuage de cendres d’une longueur estimée à près de dix kilomètres.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion