Football – L'étrange raison qui a bloqué le départ de Dzeko

Publié

FootballL'étrange raison qui a bloqué le départ de Dzeko

Le joueur de la Roma, qui a également joué en Angleterre, aurait refusé un retour en Premier League en raison de la capricieuse météo britannique.

Edin Dzeko préfère nettement le climat italien à celui de l’Angleterre.

Edin Dzeko préfère nettement le climat italien à celui de l’Angleterre.

Keystone

L’attaquant de la Roma Edin Dzeko aurait refusé un transfert à Everton la saison dernière simplement en raison de pluie qui tombe en abondance en Angleterre. C’est ce qu’a indiqué le commentateur anglais Ian Darte dans l’émission «Extra Time» sur ESPN FC.

L’international bosnien, qui a pourtant évolué à Manchester City de 2011 à 2015, n’est pas vraiment un fan du climat britannique. En pleine discussion sur les raisons qui poussent les joueurs à changer de club, Darte y est allé de sa petite anecdote sur l’attaquant.

«Je vais vous dire une histoire quand on a commenté un match de la Roma en Ligue des champions la saison dernière, a détaillé Darte. Owen Heargraves, qui commentait avec moi, a parlé à Edin Dzeko à la fin du match en lui disant qu’Everton était intéressé par ses services.»

Dzeko n’avait pas vraiment l’air enthousiaste, à en croire sa réaction. «Qu’est-ce que tu penses que je vais décider? Je peux rester à Rome ou aller sous la pluie dans le Merseyside jouer pour Everton? S’il te plaît, ne me pose plus la question», aurait répondu Dzeko.

Pourtant, l’attaquant de 34 ans avait fait les beaux jours de Manchester City de 2010 à 2015, marquant 72 buts en 189 matches, toutes compétitions confondues. Il compte notamment deux championnats et une Coupe d’Angleterre à son palmarès en Angleterre.

Dzeko n’est pas seul

Erin Dzeko n’est cependant pas le seul joueur à avoir eu quelques soucis avec le climat et les coutumes particulières qui règnent en Angleterre.

Aujourd’hui à Séville, Nolito a passé une seule saison à Manchester City (2016-2017), pas une de plus. «Avec la météo, le visage de ma fille a changé de couleur. C’est comme si elle avait vécu dans une cave», avait notamment déclaré l’Espagnol en évoquant son passage en Angleterre.

Lui aussi ancien de Manchester City (2010-2013) et par ailleurs coéquipier de Dzeko, l’Italien Mario Balotelli avait résumé de manière très simple la liste des choses qu’il n’appréciait pas en Angleterre. «La presse, d’abord. La météo. La nourriture. La façon de conduire. Voilà», avait sobrement déclaré Super Mario.

Joueur d’Everton ayant passé par Watford, Richarlison a lui vécu un véritable choc des cultures en arrivant en Angleterre en 2017. «Ma culture culinaire est tellement différente de la cuisine anglaise que je n’arrive pas à m’habituer à ce qu’on mange ici. Quand je suis arrivé à Watford, j’ai perdu trois kilos parce que je n’aimais pas la nourriture locale», a déploré le Brésilien.

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion