Réseau 4G – L'Europe est à la traîne selon les Etats-Unis

Publié

Réseau 4GL'Europe est à la traîne selon les États-Unis

LUXEMBOURG - Malgré toute la bonne volonté affichée par la France ou le Luxembourg pour couvrir son territoire d’antennes 4G, l’Europe est considérée comme à la traine par les opérateurs américains.

Les résultats d'une étude de l’association GSMA publiée cette semaine démontrent un fossé entre les USA et l'Union européenne. Le groupement qui réunit 800 opérateurs s’inquiète de ce décalage flagrant dans le déploiement. Fin 2012, il y avait ainsi 19% des connexions mobiles des USA en 4G, et seulement 0,3% dans l’Union européenne. À cette période, seulement 0,1% des réseaux du Luxembourg utilisaient ce haut-débit téléphonique. La Suède serait le seul pays à s'en sortir convenablement avec 4,7% de ses connexions mobiles.

Des chiffres à relativiser puisque la Suède a lancé son plan de passage à la 4e génération il y a quatre ans déjà, alors que la France ou le Luxembourg n’ont attendu que la fin de l’année dernière. Par contre, le Grand-Duché s’approche des USA en termes de revenus: c’est le premier pays européen en chiffre d'affaires mensuel moyen (ARPU) fin 2012 avec une moyenne de 65$ (50 euros) par client, contre 69$ (53 euros) aux USA et 38$ (29 euros) pour l’ensemble de l'UE.

Le Luxembourg, qui souhaite devenir un acteur majeur du numérique (4G et haut-débit Internet) en 2015, est également l’un de ceux d’Europe qui investissent le plus dans son accès au réseau, avec une moyenne de 122$ par an et par accès (93 euros), contre 129$ (99 euros) aux USA. Le Danemark est le premier avec 158$ (121 euros) en moyenne, devant la Slovénie. L’étude s’appuie sur ces chiffres pour justifier l’importance du débit moyen mensuel en data (transfert de données, mails et MMS via le réseau téléphone) et voix (appels téléphoniques) aux USA, respectivement deux et cinq fois plus conséquents qu’en Europe.

(Jonathan Vaucher/L'essentiel Online)

Ton opinion