Scandale dans l'Eglise – L'évêque négationniste est prié de la boucler

Publié

Scandale dans l'ÉgliseL'évêque négationniste est prié de la boucler

Alors que le procès de Mgr Richard Williamson doit s’ouvrir vendredi, le négationniste s’est vu interdire de témoigner ou de donner des interviews par sa communauté.

AFP

Alors que l’Église doit faire face à une crise sans précédent, le procès pour négationnisme de l’évêque Williamson n’est pas le bienvenue. Preuve en est avec la lettre qui lui a été envoyée début mars par Christian Thouvenot, secrétaire général de la Fraternité Saint-Pie X. La missive ordonnait au négationniste de fermer son blog. Mgr Williamson «doit renoncer à toute forme de communication publique par Internet, que ce soit sous la forme de blog, de forum ou sur son site en ligne».

Il s’est également vu attribuer une nouvelle adresse pour son courriel personnel et devra s’abstenir de donner des interviews, sauf en ce qui concerne les affaires de doctrine. Mais pour cela il devra d’abord obtenir la permission de sa communauté, selon la lettre de Christian Thouvenot.

Incitation à la haine raciale

Mercredi, son avocat, Matthias Lossman, avait annoncé que l’évêque, qui conteste l’existence des chambres à gaz nazies et le nombre de Juifs ayant péri dans les camps de concentration, ne serait pas présent à son procès à Ratisbonne, en Allemagne. Il y sera jugé pour «incitation à la haine raciale». Le 21 janvier 2009, il avait tenu des propos négationnistes lors d’une interview ensuite diffusée à la télévision suédoise.

lessentiel.lu avec AFP

Les propos de l'évêque avaient suscité un tollé dans le monde, d'autant plus qu'ils avaient été prononcés au moment où le pape Benoît XVI, qui est allemand, levait l'excommunication touchant quatre évêques de la Fraternité, dont Mgr Williamson.

Ton opinion