Ce mardi – L'heure de la rentrée a sonné à l'Ecole européenne

Publié

Ce mardiL'heure de la rentrée a sonné à l'École européenne

LUXEMBOURG - Les vacances sont déjà loin pour les quelque 5 000 élèves de l'École européenne. De l'excitation et des pleurs, chaque année, c'est le même rituel.

«Le stress montait depuis hier, mais finalement tout s'est bien passé. C'est sa première année à l'École européenne du Kirchberg donc c'est un grand changement.», explique Rosa, qui vient de déposer son fils Alessio, 11 ans. Des parents souvent amenés à jongler entre primaire, secondaire et maternelle. «Nous avons quatre enfants, ce qui fait beaucoup de choses à gérer. Heureusement, aucune larme à déplorer pour l'instant. Je dois reconnaître que les vacances commencent pour nous!», lance Frédéric de Puttelange.

Du côté des élèves du secondaire, la rentrée n'a rien de bien sorcier. Surtout pour les terminales qui vivent la leur dernier «premier jour de lycée». «Cette rentrée n'a rien de différent des autres. Nous avons les mêmes professeurs et les mêmes camarades. Il faut juste que tout se mette en place au niveau du planning», explique Tilda, 18 ans. «À mon avis, il va quand même nous falloir deux bonnes semaines pour réaliser que nous avons repris les cours», ajoute-t-elle.

(NS/L'essentiel Online)

Ton opinion