Autoroute en Moselle – L'incroyable destin d'un cheval tombé en plein trajet

Publié

Autoroute en MoselleL'incroyable destin d'un cheval tombé en plein trajet

SAINT-AVOLD - Un cheval de course de 3 ans a chuté d'une caravane sur l'autoroute en Moselle. Alors qu'il devait être euthanasié, ses maîtres d'adoption ont tout fait pour la sauver.

C'est l'histoire rocambolesque d'un cheval de course passé tout près de la mort chez nos voisins mosellans. Irlande du Solna, jument originaire du Calvados, a été retrouvée errante et en état de choc sur l’autoroute A4, au niveau de Freyming-Merlebach, raconte Le Républicain Lorrain. Blessée également. Et pour cause, l'animal est tout simplement tombé d'une caravane sur l'autoroute!

Le transporteur ne s'en est rendu compte que beaucoup plus tard. D'où la perplexité des autorités et de Clément Dupont, le cavalier des écuries du coin appelé sur place par les secours. Au départ, il était en effet impossible d'établir d'où venait l'animal et à qui il appartenait. Le mystère a finalement été résolu. Et le cheval n'a rien d'un équidé lambda. Cette trotteuse âgée de 3 ans était destinée aux podiums, mais ses premières courses en France ont démontré certaines limites.

Une cagnotte pour sauver le cheval

Revendue via une intermédiaire belge à un Autrichienne désireux de relancer la jument, Irlande du Solna s'apprêtait à découvrir son nouveau lieu de villégiature. Mais l'accident sur l'A4 en a voulu autrement... Entré en contact avec l'intermédiaire, le cavalier des écuries du Moulin à Poudre, à Macheren, a tout d'abord eu comme consigne de tout faire pour «sauver la vie du cheval».

Mais le prix de l'opération chirurgicale indispensable à son rétablissement (4 000 euros), a, semble-t-il, calmé les ardeurs du nouveau propriétaire. Nouvelle directive adressée à l'écurie lorraine: Euthanasiez la jument! Un crève-cœur pour Clément Dupont qui a décidé de négocier la cession de l'étalon. Banco, le nouveau propriétaire a accepté sans broncher.

Décidée à sauver l'animal, l'écurie a lancé une cagnotte pour financer l'opération. «Toute aide est bonne à prendre, le moindre don même insignifiant soit-il permettra de sauver cette adorable jument», a écrit l'écurie sur Facebook. Aux dernières nouvelles, la jument a été prise en charge par un vétérinaire chargé de l'opérer...

(th/L'essentiel)

Ton opinion