Décision de la justice internationale – L'indépendance du Kosovo ne peut pas être contestée

Publié

Décision de la justice internationaleL'indépendance du Kosovo ne peut pas être contestée

Selon la Cour internationale de justice, la déclaration d’indépendance du Kosovo n’a pas violé le droit international.

Les Kosovars ont célébré l'arrêt de la CIJ au Newborn, obélisque érigé à Pristina.

Les Kosovars ont célébré l'arrêt de la CIJ au Newborn, obélisque érigé à Pristina.

afp

La déclaration d’indépendance du Kosovo n’a pas violé le droit international, a estimé jeudi la Cour internationale de justice (CIJ) dans un avis consultatif sur la légalité de cette déclaration.

«La Cour a conclu (...) que l’adoption de la déclaration d’indépendance du 17 février 2008 n’a violé ni le droit international général, ni la résolution 1244 (1999) du Conseil de sécurité, ni le cadre constitutionnel», a précisé Hisashi Owada, le président de la CIJ. «La Cour n’est pas chargée de dire si le Kosovo a accédé à la qualité d’État», a-t-il ajouté.

Présent à La Haye, le ministre serbe des Affaires étrangères Vuk Jeremic a aussitôt affirmé que la Serbie ne reconnaîtra «jamais, en aucune circonstance» l’indépendance du Kosovo. Belgrade, qui considère ce territoire comme sa province méridionale, souhaite des négociations sur le statut du Kosovo, ce dont Pristina ne veut pas entendre parler. Les États-Unis ont salué pour leur part l’avis de la CIJ et appelé les nations européennes à «s’unir» après la décision de la Cour.

Ton opinion