Publié

AllemagneL'infirmière bosse avec un faux pass: trois morts

Une infirmière vraisemblablement positive au Covid-19 est venue travailler en maison de soins avec un faux certificat de vaccination. Trois personnes sont décédées.

L'infirmière qui utilisait un faux pass sanitaire a été licenciée.

L'infirmière qui utilisait un faux pass sanitaire a été licenciée.

Cluster dans une maison de retraite, et décès en série. Le scénario malheureusement bien connu depuis le début de la pandémie s'est répété dans une maison de repos à Hildesheim, à proximité d'Hanovre, en Allemagne. Mais l'affaire a pris une tournure d'autant plus accablante lorsqu'il a été révélé qu'une infirmière exerçant avec un faux pass sanitaire avait été en contact pendant plusieurs jours avec des personnes âgées.

Son mari avait en effet été contaminé au Covid-19, mais la professionnelle de santé ne s'est pas isolée pour autant, continuant à prodiguer des soins aux pensionnaires. Quelques jours plus tard, elle a également ressenti des symptômes, ce qui l'a convaincue de rester en quarantaine.

À la maison de retraite, les contaminations se sont enchaînées. Le bilan est lourd: onze personnes infectées et trois morts. Il a ensuite été établi que l'infirmière en question utilisait un faux certificat de vaccination pour venir exercer. Licenciée pour faute, elle assure qu'elle n'a pas fait entrer le virus dans la résidence pour personnes âgées. Le directeur a évoqué «une situation extrêmement tendue» après que l'accusée ait reconnu «des mensonges». Une enquête pour homicide involontaire a été ouverte.

(th/L'essentiel)

Ton opinion