Emploi au Luxembourg – «L'informatique doit créer 8 000 postes en sept ans»

Publié

Emploi au Luxembourg«L'informatique doit créer 8 000 postes en sept ans»

LUXEMBOURG - Le secteur informatique est en pleine croissance. Les besoins en profils expérimentés sont grands.

Les femmes représentent 11% des salariés dans l'informatique.

Les femmes représentent 11% des salariés dans l'informatique.

La dynamique du secteur informatique a occupé une bonne partie des échanges lors de l'ICT Spring qui s'est achevé mercredi à Luxembourg-Congrès. À l'heure actuelle, l'IT représente 7% du PIB du Grand-Duché. Plus de 17 000 personnes travaillent dans l'informatique, soit 4,5% de la population active.

Et les besoins vont se développer dans les prochaines années. «Nous devrons créer plus de 8 000 postes à l'horizon 2023 pour être compétitifs dans ce domaine», annonce Jean Diederich, vice-président d'ICT Luxembourg, qui parle d'un véritable «challenge» pour le pays. Le digital se développe à la vitesse grand V, notamment au sein de la place financière, mais également dans le secteur public, deux piliers de l'économie luxembourgeoise.

«Il n'y a pas assez de femmes»

Autant dire que les opportunités sont nombreuses pour les futurs arrivants sur le marché de l'emploi. «Mais l'emploi progresse plus vite que la formation», s'inquiète Claudine Kariger, coordinatrice de la cellule e-skills pour l'initiative gouvernementale «Digital Lëtzebuerg».

Plus de la moitié des postes créés requièrent un niveau master au minimum. Aujourd'hui, les trois quarts des salariés viennent des pays frontaliers. Pour Jean Diederich, tout est à redéfinir, depuis l'école jusqu'à l'université: «Les vrais talents et les profils innovateurs se trouveront parmi les jeunes. Et il n'y a pas assez de femmes. 89 % des employés du secteur informatique sont des hommes!».

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion