Course au Luxembourg – L'ING Night Marathon 2018 veut booster l'ambiance

Publié

Course au LuxembourgL'ING Night Marathon 2018 veut booster l'ambiance

LUXEMBOURG - L'ING Night Marathon de Luxembourg 2018 s'élancera le samedi 12 mai. Avec une ambition: faire monter d'un cran l'ambiance autour de la course.

Arrivée du ING Night Marathon 2017.

Arrivée du ING Night Marathon 2017.

Editpress/Ifinzi

Après avoir atteint les 14 000 coureurs en 2016, les 15 000 en 2017, l'ING Night Marathon de Luxembourg réunira un total record de 16 000 coureurs le 12 mai (19h) à Luxembourg-Ville. Complet depuis le 1er mars, il accueillera des participants de 111 nationalités âgés de un an et demi à 85 ans.

L'organisation a mis le paquet pour que l'ambiance de cette 13e édition monte encore d'un cran et que les coureurs et leurs supporters ne se sentent jamais seuls sur le parcours. Avec des animations qui se diversifient. «Le marathon est avec la fête nationale l'une des plus grands fêtes populaires au Luxembourg. Et son ambiance joue un grand rôle dans sa renommée», a insisté l'organisateur Erich François.

Combler le manque d'encouragements

Partie du constat que les coureurs manquaient souvent d'encouragements dans les derniers hectomètres menant vers l'arrivée à Luxexpo The Box, l'organisation lancera cette année un festival de musique axé sur le reggae et le hip-hop, à savoir le «RootsMARAtown Festival». Il se tiendra dans le parc de La Coque. Il viendra s'ajouter aux 48 «Music hot spots» présents sur le parcours avec notamment 300 musiciens de samba, 29 DJs et huit fanfares. Sans oublier le Leo Light Village: une mer de lampions au cœur de la vallée de la Pétrusse sur quelque 1 000 mètres à partir du kilomètre 30, réputé difficile. Mais aussi un festival de samba, le vendredi, à l'Abbaye de Neümunster.

Côté sportif, le Kényan John Komen, sacré en 2015 et 2016 et deuxième l'an passé sera de retour à Luxembourg. Bertin Muller (13e en 2017), Fabienne Gehlen ou encore Frazer Alexander voudront de leur côté porter haut les couleurs du Luxembourg. Ils seront environ 2 000 au départ du marathon, 8 800 au départ du semi et 5 200 sur les autres épreuves (team-run, minimarathon, miniminimarathon, 5k Run for success, et Roll&run dédié aux personnes à mobilité réduite). Le parcours ne connaîtra pas d'évolution au Kirchberg malgré la mise en place du tram. Il comprendra en revanche un passage par la nouvelle passerelle à vélo au niveau du Pont Adolphe.

(Nicolas Martin/ L'essentiel)

Ton opinion