Musique – L'intelligence artificielle bientôt en tête des charts

Publié

MusiqueL'intelligence artificielle bientôt en tête des charts

Des logiciels pourraient composer tout seuls les tubes du futur en suivant les tendances du moment.

Il faudra tendre l'oreille à l'écoute des morceaux de Phony Ppl. Le groupe de R&B américain n'en sera plus forcément à l'origine. Et dans ce cas, la muse s'appellera l'intelligence artificielle. Les musiciens américains font en effet partie des artistes qui testent actuellement l'application Watson Beat qu'IBM entend lancer d'ici la fin de l'année. Il suffit de jouer 10 secondes d'un instrument pour que l'app propose une sélection de six humeurs: survoltée, sombre, romantique, angoissante, sinistre et mondaine.

À la différence des algorithmes de recommandations de morceaux, Watson Beat crée une mélodie avec une ambiance de son propre cru. «Ça serait cool si Watson était doté d'algorithmes pour des modes non définis par les émotions humaines», relève cependant Elbee Thrie, chanteur des Phony PPL, sur le site Digital Trends.

Avant lui, le producteur Alex da Kid s'était déjà servi de l'app Watson Beat pour composer la chanson «Not Easy». Il avait en outre sollicité Watson pour extraire de ses mégadonnées «des empreintes émotionnelles» correspondant aux morceaux et à leurs accords les plus populaires du moment. En retouchant les voix, le logiciel Auto-­Tune avait au préalable déjà fait reconnaître un certain potentiel artistique chez l'ordinateur.

Mais on n'a encore rien entendu, selon Bryan Catanzaro. «L'art généré par l'intelligence artificielle va connaître cette année son premier succès commercial, promet le dirigeant de Nvidia, fabricant américain de puces. Un artiste utilisera un élément créé à partir de l'intelligence artificielle, comme une mélodie de chanson, dans une œuvre qui obtiendra la reconnaissance du grand public».

(L'essentiel/laf)

Ton opinion