L'invasion des gnomes

Publié

L'invasion des gnomes

Le commissariat de Springfield (Oregon, nord-ouest des Etats-Unis) s'est retrouvé littéralement envahi par une armée de nains après une mauvaise blague.

Selon la police, un ou des individus ont volé 75 nains de jardin dans toute la ville pour ensuite les disposer soigneusement dans le jardin d'une seule maison. Les faits se sont déroulés le 17 octobre dernier.

Outre des gnomes, les plaisantins ont également volé des oies, des daims et autres grenouilles en porcelaine ou en plastique.

La police a dû ramener tout ce petit monde au commissariat pour tenter de retrouver les propriétaires légitimes.

«Il faut vraiment qu'on s'en débarrasse», a déclaré le capitaine Richard Harrison, un brin énervé. «À chaque fois que je quitte mon bureau, j'en retrouve un ou plusieurs assis dans mon fauteuil, travaillant sur mon ordinateur. Ils sont vraiment collants».

Les gnomes seront exposés au public mardi. «Si les gens veulent venir et identifier les nains, nous serons plus qu'heureux de les laisser rentrer chez eux», a souligné Harrison.

Les nains qui ne retrouveraient pas leurs propriétaires seront vendus aux enchères.

ap

Ton opinion