Steve Jobs – «L'iPad a été imaginé avant l'iPhone»

Publié

Steve Jobs«L'iPad a été imaginé avant l'iPhone»

Le patron d'Apple a participé mardi au salon All Things Digital, consacré aux nouvelles technologies, où il a notamment abordé l'affaire de l'iPhone 4, son offensive contre Flash, sans oublier l'iPad.

Steve Jobs lors de la conférence organisée par le Wall Street Journal.

Steve Jobs lors de la conférence organisée par le Wall Street Journal.

dr

Contrairement à ce que de nombreuses personnes croient, le concept de l’iPad a été imaginé bien avant l’iPhone. «J’ai eu cette idée d’avoir un écran en verre, un écran multitouch sur lequel on pourrait taper avec les doigts. J’ai proposé cette idée à mes équipes et six mois plus tard, ils sont revenus avec cet écran incroyable. Je l’ai donné à l’un de nos brillants ergonomes. Il a ensuite développé le scrolling et d’autres choses, et j’ai pensé: ‘Mon Dieu, mais nous pouvons fabriquer un téléphone avec ça’, et nous avons laissé la tablette de côté et commencé à travailler sur le téléphone».

À propos du fait qu’Apple a surpassé Microsoft en terme de capitalisation boursière en devenant la société la plus chère de la planète dans le secteur technologique, Steve Jobs a réagi en disant que «c’est surréaliste». «Mais ça ne veut pas dire grand-chose. Ce n’est pas vraiment important», a-t-il ajouté. «Ce n’est pas la raison pour laquelle nos clients achètent nos produits. Je pense que c’est bien pour nous de le garder en tête. Mais c’est un peu surréaliste».

«J’en suis sûr, il y a eu du sexe quelque part»

Par ailleurs, le patron de la marque à la pomme a indiqué qu'il n’avait pas cherché à déclarer la guerre à Adobe au sujet de sa technologie Flash, qu’il refuse d’intégrer sur l’iPhone et l’iPad. Il a fait comprendre que le succès qu’obtiennent les produits Apple suggère que les consommateurs peuvent très bien s’en passer. «Nous avons pris une décision technique. Flash a eu son heure mais le HTML5 commence vraiment à émerger. Les vidéos s’affichent mieux et fonctionnent mieux et vous n’avez pas besoin d’un plug-in pour les lancer», a-t-il argumenté.

Enfin, à propos de l’affaire du prototype de l’iPhone 4 ou HD, Steve Jobs a confirmé qu’il s’agissait bien de la nouvelle version du smartphone et qu’il n’allait pas abandonner cette affaire, dans laquelle est impliqué le site spécialisé Gizmodo. «C'est une histoire hallucinante, il y a du vol, du recel, de l’extorsion et j’en suis sûr aussi du sexe quelque part. Tout cela est vraiment rocambolesque. Quelqu’un devrait en faire un film», a-t-il également plaisanté.

lessentiel.lu avec man

Ton opinion