Avant les JPEE 2015 – L'Islande peaufine les derniers détails
Publié

Avant les JPEE 2015L'Islande peaufine les derniers détails

À deux jours du début des Jeux des petits États d'Europe, Reykjavik n'a plus que quelques petites finitions à réaliser pour être définitivement prête.

C'est la dernière ligne droite et les organisateurs de ces 16es JPEE foncent confiants vers la ligne d'arrivée. «Nous sommes très fiers du travail accompli. On sera prêts à temps», explique Oskar Orn Guobrandson, manager général de l'organisation de la compétition. Comme lui, des dizaines de membres du comité d'organisation et environ 1 000 volontaires ont contribué aux préparatifs. Et ils étaient encore très nombreux à se démener, samedi, sur les principaux sites qui vont accueillir les compétitions. Car si «toutes les installations sportives sont en place, il reste encore quelques détails à régler» ajoute encore Oskar Orn Guobranson.

La Laugardalur Sport Hall, qui accueillera notamment la cérémonie d'ouverture où «3000 personnes sont attendues car la capacité de la salle ne peut pas en accueillir plus dans cette configuration», ainsi que les épreuves de volley-ball et de basket-ball, a en effet pris des allures de centre névralgique de la compétition. La scène pour le grand show de lundi soir a été dressée sur le terrain de basket, les drapeaux des JPEE ont été hissés à l'extérieur, les mascottes trônent dans le hall d'entrée et le terrain de volley-ball et ses deux tribunes sont en places.

Pas de panique!

À la Laugardalut Thermal Pool, la piscine n'attend plus que les compétiteurs et on a même déjà commencé à installer le podium. Mais là aussi, il manque encore des éléments de décoration. «Pour l'instant, c'est vrai que ça manque de couleurs mais nous n'avons pas encore commencer à décorer», raconte l'un des responsables de la logistique de la piscine. «Il nous reste encore deux jours et nous allons mettre plein d'affiches de couleurs pour égayer tout cela et aussi rendre le podium plus attrayant».

Il reste aussi encore un peu de boulot sur le terrain en plein air de beach-volley, juste derrière le centre thermal, où s'affairait, samedi, sous une petite pluie et un vent frais, une poignée de bénévoles entrain d'étaler le sable. Manquaient toujours à l'appel notamment le filet et les tribunes. Mais pas de panique, à plus de 48 heures du début officiel des compétitions, le centre sportif Laugardalur, qui accueillera 8 des 11 disciplines au programme, est déjà bien entré dans le vif du sujet.

De nos envoyés spéciaux en Islande, Frédéric Lambert et Philippe Di Filippo

Ton opinion