Stade Manchester United – L'objet «ressemblait à un engin explosif»
Publié

Stade Manchester UnitedL'objet «ressemblait à un engin explosif»

La rencontre entre MU et Bournemouth a été annulée dimanche après la découverte d'un colis suspect dans une tribune d'Old Trafford.

A sniffer dog searches the stands at Old Trafford in Manchester, north west England, on May 15, 2016, after the English Premier League football match between Manchester United and Bournemouth was abandoned.
Half of the stands at Manchester United's Old Trafford were evacuated because of a suspicious package Sunday just ahead of their final Premier League game of the season against Bournemouth. / AFP PHOTO / OLI SCARFF / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  /

A sniffer dog searches the stands at Old Trafford in Manchester, north west England, on May 15, 2016, after the English Premier League football match between Manchester United and Bournemouth was abandoned.
Half of the stands at Manchester United's Old Trafford were evacuated because of a suspicious package Sunday just ahead of their final Premier League game of the season against Bournemouth. / AFP PHOTO / OLI SCARFF / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 75 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. /

AFP/oli Scarff

Vers 18h, alors que la totalité des 75 600 spectateurs avaient été évacués de l'enceinte dans le cadre d'une opération «code rouge», une unité de démineurs de l'armée britannique a procédé à «l'explosion contrôlée» du paquet. Colis qui «ressemblait énormément à un engin explosif» mais «ne pouvait fonctionner», a précisé la police britannique dimanche soir dans deux tweets successifs, en soulignant qu'«une fouille complète du stade est en cours».

Une vingtaine de minutes avant le coup d'envoi, alors que les joueurs avaient été priés de quitter la pelouse, la moitié du stade d'Old Trafford, d'une capacité de 75 600 places, a commencé à être évacuée, le speaker demandant aux spectateurs restants de garder leur calme sans donner plus d'informations. «Le match a été annulé, les supporteurs quittent le stade», ont réagi les forces de l'ordre locales sur Twitter. «S'il vous plait, évitez la zone. La police de Manchester travaille avec Manchester United pour que l'évacuation de tout le monde se déroule bien». À environ 15h40 locales, alors que le match devait débuter à 16h, le personnel de sécurité avait été informé d'une opération visant les tribunes Sud et Stretford End.

Les supporteurs de Bournemouth, réunis dans les parties Nord et Est, n'étaient alors pas concernés et ils sont restés quelques minutes de plus dans l'enceinte. Une demi-heure environ après le coup d'envoi supposé de la rencontre, tout le stade avait été évacué alors qu'une équipe de déminage faisait son apparition. «Nous attendons l'arrivée imminente de nos collègues de l'armée pour qu'ils nous aident à établir ce à quoi nous avons réellement à faire», avait indiqué John O'Hare, l'adjoint de l'officier en chef. Nous ne prenons pas ces décisions à la légère et nous faisons tout ce qui est possible pour assurer aujourd'hui la sécurité des gens présents».

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion