Guerre en Syrie – L'ONU met fin à sa mission d'observation

Publié

Guerre en SyrieL'ONU met fin à sa mission d'observation

Malgré le souhait de Moscou de maintenir l'organisation internationale sur place, les observateurs de l'Onu commenceront à quitter le pays dès la fin de la mission, dimanche.

Après que Kofi Annan ait décidé de mettre fin à son mandat de médiateur de l'ONU en Syrie, le conseil de sécurité de l'organisation internationale a décidé de mettre tout simplement fin à sa mission d'observation en Syrie. Alors que le vice-ministre des Affaires étrangères russes, Guennadi Gatilov, avait estimé qu'un départ éventuel de l'ONU de Syrie pourrait avoir de «graves conséquences négatives» selon Reuters, les Américains étaient quant à eux favorables à un départ des observateurs présents sur place, dès le 19 août, dernier jour de la mission.

«Les conditions n'étaient pas remplies pour la poursuite» de cette mission, a inidiqué l'ambassadeur de France à l'ONU Gérard Araud, après une réunion de Conseil sur la Syrie. M. Araud a cependant ajouté qu'il existait «une volonté consensuelle du Conseil de maintenir une présence des Nations unies à Damas», après la fin de la mission, sous forme d'un bureau de liaison. Ce sera «un petit groupe» de probablement 20 à 30 personnes, a précisé M. Mulet, ajoutant qu'il ne savait pas encore qui en serait le responsable, mais que le gouvernement syrien avait donné son accord pour sa mise en place. Il a ajouté que le dernier observateur militaire de la mission quitterait la Syrie le 24 août.

En réponse, l'ambassadeur russe, Vitaly Churkin, a proposé une rencontre vendredi à New York du groupe d'action international sur la Syrie pour discuter d'une autre proposition. La Russie a demandé en effet que les grandes puissances lancent avec l'Arabie saoudite et l'Iran un appel au gouvernement syrien pour qu'ils mettent fin au conflit en Syrie.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion