Slalom aux Mondiaux 2011 – L'or pour Grange, 29 ans après Vion

Publié

Slalom aux Mondiaux 2011L'or pour Grange, 29 ans après Vion

Le Français a remporté dimanche à Garmisch-Partenkirchen l'or du slalom de clôture des Mondiaux de ski alpin, le premier d'un skieur français depuis Michel Vion, lauréat en 1982 du combiné.

Le Savoyard, âgé de 26 ans, a devancé le revenant suédois Jens Byggmark.

Le Savoyard, âgé de 26 ans, a devancé le revenant suédois Jens Byggmark.

AFP

En 1 min 41 sec 72/100es, le Savoyard, âgé de 26 ans, a devancé le revenant suédois Jens Byggmark, de 43/100es, et l'Italien Manfred Mölgg de 61/100es. Meilleur temps sur le premier tracé, piqueté par son entraîneur David Chastan, le Savoyard a maîtrisé aussi la neige bougée du second parcours.

Grange, alors en bronze, et Mölgg, médaille d'argent, étaient déjà sur le podium du slalom des Mondiaux 2007 à Are (Suède), où l'Autrichien Mario Matt avait remporté son deuxième titre. Ce dimanche, Super Mario, meilleur temps sur le second tracé, a terminé au pied du podium, à 21/100es de Mölgg. Malgré un dossard prohibitif sur une neige de printemps, le Japonais Naoki Yuasa s'est classé sixième, à 96/100es, derrière le Canadien Julien Cousineau.

Retour après opération

Désormais président de la Fédération française de ski (FFS), Michel Vion avait affirmé que Jean-Baptiste Grange était le candidat idéal pour écrire un nouveau chapitre. Le skieur de Valloire a même donné un sacré coup de balai à l'Histoire, succédant entre les piquets serrés à Jean-Nöel Augert, champion du monde en 1970 à Val Gardena (Italie) devant son compatriote Patrick Russel. "Je suis si content car cela avait été dur aux Mondiaux 2009 en France où j'aurais pu avoir deux médailles d'or et finalement je n'avais rien eu", a déclaré le vainqueur.

De retour d'une opération au genou droit qui l'avait privé des jeux Olympiques de Vancouver, en février l'an passé, le Mauriennais a remporté cette saison trois slaloms en Coupe du monde, dont les deux derniers à Kitzbühel et à Schladming en janvier. "Cela n'a pas été facile de récupérer aussi de mon opération au genou. Au départ de la seconde manche, je n'avais pas de bonnes sensations, j'ai juste pensé à me battre, à pousser. En franchissant la ligne, je n'étais pas sûr d'avoir gagné. Et quand j'ai vu que j'avais gagné, c'était merveilleux", a ajouté +i>JiBé Grange.

Après plusieurs saisons dans l'ombre, Byggmark, 25 ans, avait confirmé son retour cette saison en signant le 6e chrono à l'issue du premier parcours, malgré un dossard 18 le désavantageant par rapport à Mölgg et Grange, qui avaient hérité des numéros 1 et 2 lors du tirage samedi soir. Epatant durant la saison 2006/2007, avec son ski décomposé, le skieur de Tärnaby avait ensuite payé sa débauche de mouvements décomposés en reculant dans les classements au fil des ans.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion