Satellite militaire – L'OTAN demande au Luxembourg de payer

Publié

Satellite militaireL'OTAN demande au Luxembourg de payer

LUXEMBOURG - L'OTAN augmente la pression sur ses pays membres en leur demandant de cofinancer certains projets. L'État luxembourgeois réfléchit donc à des investissements en lien avec un satellite militaire.

Les dépenses militaires du Luxembourg pour l'OTAN se chiffrent actuellement à 0,4% du PIB, alors que l'organisation prévoit un investissement financier égal à 2% du PIB par pays.

Les dépenses militaires du Luxembourg pour l'OTAN se chiffrent actuellement à 0,4% du PIB, alors que l'organisation prévoit un investissement financier égal à 2% du PIB par pays.

DPA

L'État luxembourgeois pourrait bientôt co-financer un satellite militaire pour l'OTAN, a indiqué ce mercredi le ministre de la Sécurité intérieure et de la Défense, Étienne Schneider (LSAP), à 100,7. La crise en Ukraine aurait contribué à augmenter la pression sur les pays membres de l'OTAN. Les 28 membres de l'organisation du traité atlantique nord doivent ainsi mettre la main à la poche.

Les dépenses militaires du Luxembourg pour l'OTAN se chiffrent actuellement à 0,4% du PIB, alors que l'organisation prévoit un investissement financier égal à 2% du PIB par pays. Pour compenser cet écart, l'idée serait de participer aux investissements pour des satellites militaires utilisés par l'OTAN. Grâce à une coopération avec SES Astra, un tel projet pourrait en outre avoir un retour sur l'économie luxembourgeoise.

Il faudrait à cet effet créer une nouvelle société que l'État compte subventionner à hauteur de 50 millions d'euros. SES Astra investirait alors le même montant et un emprunt de la même somme devrait être contracté. La société payerait en outre des impôts dans le pays. La décision pourrait tomber à l'occasion du prochain Conseil de gouvernement, vendredi.

(L'essentiel)

Ton opinion