Tour de Luxembourg – L'UCI garde le Skoda-Tour à l'oeil

Publié

Tour de LuxembourgL'UCI garde le Skoda-Tour à l'œil

Dans un communiqué publié jeudi après-midi, l’Union cycliste internationale indique qu’elle va «suivre de près» la fin du Tour de Luxembourg, après les incidents de mercredi.

Après leur grève, les coureurs avaient indiqué qu’ils pourraient refuser de prendre le départ si leur sécurité n’était pas améliorée.

Après leur grève, les coureurs avaient indiqué qu’ils pourraient refuser de prendre le départ si leur sécurité n’était pas améliorée.

Luis Mangorrinha Photographe

Les coureurs engagés sur le Skoda-Tour de Luxembourg ont salué l’amélioration des conditions de sécurité lors de la 3e étape disputée jeudi, permettant à la course de se poursuivre après la neutralisation de la 2e étape. Mais l’Union cycliste internationale (UCI) garde à l’œil la course grand-ducale. «Nous continuerons à suivre de près la course dans le cadre de notre engagement à renforcer nos contrôles sur les épreuves et à faire de la sécurité des coureurs une priorité», indique l’instance mondiale, dans un communiqué publié jeudi après-midi.

Après leur grève, les coureurs avaient indiqué qu’ils pourraient refuser de prendre le départ si leur sécurité n’était pas améliorée. Cette menace n’a pas été mise à exécution, mais l’UCI maintient la pression. «Les courses du Calendrier International UCI qui ne sont pas conformes au Règlement UCI pour la sécurité des coureurs pourraient faire l'objet d'une annulation d'étape ou de course, ainsi que de nouvelles mesures disciplinaires», prévient-elle.

Le Tour de Luxembourg a ajouté six motos à son dispositif de sécurité jeudi et quatre autres vendredi, a amélioré sa coordination avec la police et recruté des signaleurs bénévoles supplémentaires pour les «points chauds» du parcours.

(tv/L'essentiel)

Ton opinion