C'est officiel – L'UE décroche le prix Nobel de la paix

Publié

C'est officielL'UE décroche le prix Nobel de la paix

Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi à l'Union européenne (UE), a annoncé le comité Nobel norvégien, confirmant une information révélée un peu plus tôt par la télévision publique NRK.

Le prix Nobel de la paix a été attribué vendredi à l'Union européenne (UE) qui a transformé un continent de guerre vers un continent de paix, a annoncé le comité Nobel norvégien. «L'UE et ses ancêtres contribuent depuis plus de six décennies à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'homme en Europe», a déclaré à Oslo le président, très europhile, du comité Nobel norvégien Thorbjoern Jagland.

L'annonce du comité Nobel a confirmé une information révélée un peu plus tôt par la télévision publique norvégienne NRK. Ce Nobel est attribué sur fond de désunion des États européens, dont la solidarité est actuellement mise à rude épreuve, les riches économies du Nord traînant des pieds pour venir en aide aux pays du Sud financièrement asphyxiés par une dette publique excessive et soumis à des cures d'austérité. Un test dont les résultats sont encore en suspens mais qui a d'ores et déjà révélé de profondes fissures dans l'édifice européen, déjà en mal de popularité au sein des opinions publiques pour qui Bruxelles est souvent éloigné et trop bureaucratique.

«L'UE connaît actuellement de graves difficultés économiques et des troubles sociaux considérables», a reconnu M. Jagland. «Le comité Nobel norvégien souhaite focaliser sur ce qu'il considère comme le résultat le plus important de l'UE: la lutte réussie pour la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'homme», a-t-il ajouté, faisant valoir qu'elle avait contribué à transformer l'Europe «d'un continent de guerre vers un continent de paix». Paradoxalement, la Norvège, pays hôte du Nobel de la paix, n'est pas membre de l'UE.

Les dix derniers lauréats

-2012: Union européenne (UE)
-2011: Ellen Johnson Sirleaf et Leymah Gbowee (Liberia), et Tawakkol Karman (Yémen)
-2010: Liu Xiaobo (Chine)
-2009: Barack Obama (États-Unis)
-2008: Martti Ahtisaari (Finlande)
-2007: Al Gore (États-Unis) et le panel de l'ONU sur le climat (Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat, Giec)
-2006: Muhammad Yunus (Bangladesh) et la Grameen Bank
-2005: Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et son directeur Mohamed ElBaradei (Égypte)
-2004: Wangari Maathai (Kenya)
-2003: Shirin Ebadi (Iran)

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion