Transition énergétique – L'UE lance un plan pour la protection du climat

Publié

Transition énergétiqueL'UE lance un plan pour la protection du climat

Un mécanisme de financement des mesures de transition énergétique a été annoncé mardi, par la Commission européenne. Le but est de financer les investissements.

La Commission européenne d'Ursula von der Leyen veut faire de la lutte contre le changement climatique une priorité.

La Commission européenne d'Ursula von der Leyen veut faire de la lutte contre le changement climatique une priorité.

AFP/Frederick Florin

La Commission européenne a proposé mardi un «mécanisme juste» pour financer la transition énergétique dans les régions les plus dépendantes au charbon qui en redoutent les conséquences économiques et sociales. Un mois après sa présentation en décembre, quelques jours seulement après la prise de fonction d'Ursula von der Leyen, l'exécutif européen a dévoilé son plan de financement du Pacte vert devant les députés européens. L'objectif est de stimuler les investissements nécessaires, en mobilisant à la fois les acteurs publics et privés.

Car les ambitions de l'UE dans le cadre de l'accord de Paris ont un coût: 260 milliards d'euros d'investissement supplémentaires par an par rapport au fonctionnement actuel de l'UE. «C'est notre serment de solidarité et d'équité pour ceux qui font face aux défis les plus graves», a promis le vice-président exécutif Frans Timmermans. L'un des dispositifs de ce plan d'investissement global, que la Commission projette jusqu'à 1 000 milliards d'euros sur dix ans, est «le fonds de transition juste». La Commission propose de le doter de 7,5 milliards d'euros sur la période 2021-2027. Le nouvel instrument vient donc se mêler aux âpres négociations actuellement en cours sur ce futur budget.

Ouvert à tous les États membres, il vise toutefois à soutenir uniquement les régions les plus dépendantes aux énergies fossiles comme le charbon, la lignite ou la tourbe, de la Pologne à la Grèce en passant par l'Europe de l'Est, mais aussi certaines régions allemandes. L'allocation des ressources de ce fonds devra répondre à des critères stricts pour s'assurer «que les fonds sont dirigés vers les régions qui font face aux plus gros défis», a expliqué la commissaire européenne chargé de la politique régionale Elisa Ferreira: intensité des émissions de gaz à effet de serre, nombre d'emplois menacés par la transition notamment, pondérés par la prospérité de chaque État.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion