Sommet de Copenhague – L'UE se veut à la pointe de la lutte contre le CO2
Publié

Sommet de CopenhagueL'UE se veut à la pointe de la lutte contre le CO2

L'Europe s'est positionnée vendredi en leader dans les négociations internationales sur le climat qui s'achèvent la semaine prochaine à Copenhague, a estimé Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi l'accord trouvé à Bruxelles par les 27 pays membres de baisser de 30% leurs émissions de CO2 d'ici 2020, contre 20% jusqu'à présent annoncés.

Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi l'accord trouvé à Bruxelles par les 27 pays membres de baisser de 30% leurs émissions de CO2 d'ici 2020, contre 20% jusqu'à présent annoncés.

afp

Les chefs d'État et de gouvernement de l'UE se sont mis d'accord à Bruxelles lors d'un sommet sur un programme d'aide rapide aux pays pauvres sur le climat de 7,2 milliards d'euros sur trois ans, et ont réaffirmé leur offre conditionnelle d'une baisse de 30% de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020, contre 20% actuellement.

"L'objectif retenu par l'Europe, c'est 30% de réduction (des émissions de CO2, NDLR) en 2020, c'est la proposition que met l'Europe sur la table, bien sûr avec une conditionnalité. C'est la propitiation avec laquelle nous irons à 27 à Copenhague", a déclaré M. Sarkozy à la presse à l'issue de la réunion. A propos des promesses européennes d'aide aux pays pauvres, M. Sarkozy a estimé que "ça met l'Europe quand même en (position de) leadership pour Copenhague".

"Est-ce que ça sera suffisant ? Si je pensais que ça serait suffisant, je serais très optimiste. Je pense que c'est suffisant pour amorcer une alliance entre l'Europe et l'Afrique", a-t-il insisté. "C'est l'Europe qui a les engagements les plus importants, les 30%, et c'est l'Europe qui annonce des financements concrets, tout de suite, pour les pays africains. Y a-t-il une autre proposition pour Copenhague d'une autre partie du monde aussi précise que celle de l'Europe ? Il n'y en a pas", a ajouté le chef de l'État français.

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion